Magazine Voyages

Dans mon abri de jardin

Publié le 31 décembre 2011 par Perce-Neige

Dans mon abri de jardinSouvent je me réveille d’un drôle de rêve. Le monde est biencelui-là. Celui que je connais. Un méli mélo permanent de joies et detragédies. Ainsi, ce que nous nous sommes dit  quandnous nous sommes croisés, hier. Ou bien tout à l’heure, dans le brouhaha dumétro. Echanger quelques mots, en de telles circonstances, nous épuise, alors, au delà de tout. Aussi, juste quelques heures avant les douze coups de minuit,ce bref extrait d’un texte de W.G. Sébald (in l’Archéologie de la mémoire. Ed. Actes Sud) qu’il conviendrait dedédier à celles et ceux qui, parfois, n’aspirent à rien qu’à se retirer,illico, au fond du jardin. Bonne année 2012, à voustou-te-s !
Parce que quand vous commencez à écrire sérieusement, alors c'est unpeu comme emprunter un chemin de traverse - vous vous retrouvez dans une sorted'enclos, votre vie professionnelle, et vous commencez à faire des choses dontpersonne ne sait rien. Vous vous enfermez dans votre abri de jardin... Pourmoi, quand j'écrivais mes premiers textes, c'était une histoire très, trèspersonnelle. Je ne les ai lus à personne, je n'ai pas d'amis écrivains. Alorsl'intimité que cela me garantissait était quelque chose que je chérissais énormément,ce n'est plus le cas aujourd'hui. Donc aujourd'hui, mon instinct me pousse àtout abandonner de nouveau jusqu'à ce qu'on m'ait oublié et alors peut-êtrepourrai-je retrouver cette position où je serai en mesure de travailler dansmon abri de jardin, sans être dérangé. 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Perce-Neige 102 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine