Magazine Société

Abbé Victor-Marie CHARRIAU : Givre

Publié le 01 janvier 2012 par Unpeudetao

Ce matin d’hiver, à la branche,
Un pur cristal est suspendu ;
Le moindre rameau s’est vêtu
D’admirable dentelle blanche.

En cette aurore de Dimanche,
C’est paysage inattendu
Qui ravit mon regard ému ;
Et, sur lui, ma lyre se penche.

Quelle vision de beauté,
L’humble brin d’herbe ciselé
Revêt : bijou de perles fines !
C’est un spectacle merveilleux
Formé de mille figurines
D’albâtre s’offrant à mes yeux.

Abbé Victor-Marie CHARRIAU (début XXe s.).

*****************************************************


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Unpeudetao 369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte