Magazine Humour

Bonne année 2012

Publié le 01 janvier 2012 par Droledeplume

Bonne année 2012
 
Pour cette année 2012, je n’ai que l’embarras du choix pour vous souhaiter le meilleur, parce que comme dit la pub « vous le valez bien » et comme dit Georges « what else » (ok, ça n’a pas de sens, mais ça faisait bien de le caser).
 
Aussi, je vous souhaite des cascades de fous rire (on l’oublie, mais c’est très important de bosser ses zygomatiques), des montagnes de bonne humeur, un paquet de zéro qui dansent sur votre compte en banque.
 
A tous mes amis et ma famille, je vous souhaite un arc en ciel tous les jours dans votre maison. Que le malheur environnant ne frappe pas à votre porte et se distille dans les ruelles sombres du cours de 2012. Que les injustices cessent de toucher ceux qui ne le méritent pas. Que vos rêves les plus ambitieux se réalisent, sachez les caresser, les porter pour que de l’état larvaire, ils se transforment en une énergie papillonnante positive. Ne renoncez pas.
 
A mes amis et collègues écrivains, je vous souhaite de percer dans le métier (pour Roro, c’est déjà fait, je rappelle donc pour la énième fois que tu es prié de ne pas nous oublier quand tu te la couleras douce dans le jacuzzi d’un hôtel à 500 € la nuit).
 
A tous mes autres amis écrivains, même si vous restez dans l’ombre, j’espère que vous continuerez à œuvrer pour la culture littéraire et que le sentiment d’accomplissement sera tel qu’il vous comblera, même si à défaut de chambre luxueuse vous deviez vous contenter d’un classique 2 étoiles. C’est pas grave. Votre talent est déjà perceptible, c’est votre meilleure récompense.
 
A tous mes contacts, ceux qui ont permis à Drôle de Plume de prendre son envol et de se balader allègrement dans le ciel littéraire en répandant son encre anti-conventionnelle, je vous souhaite le meilleur. Votre cœur est pur (comme ils disent dans les films de cow boys et d’indiens), et je ferai de mon mieux pour vous aider. Attention, je ne suis pas Mère Thérésa : je ne peux pas venir à la rescousse facebookienne de tout le monde, et j’interviens dans la limite de mes moyens de jeune multipare jonglant entre boulot et nains.
 
J’en profite aussi pour signaler que non, je ne voterai pas pour une parfaite inconnue à un quelconque concours (au passage, un p’tit bonjour est la moindre des choses avant de publier son lien…) et non, je ne joue à aucun jeu sur facebook, donc arrêtez de m’inonder d’invitations.
 
C’était la minute règlement de comptes.
 
Une spéciale dédicace à ma Poupette, (qui figurera dans le second livre de Matéli – enfin, si j’arrive à le sortir -) qui compte beaucoup pour moi, même si le destin nous a séparées.
 
Bonne année 2012 à toutes et tous !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Droledeplume 1475 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine