Magazine

Pub-toi de là !

Publié le 04 mars 2008 par Anne-Caroline Paucot

Les amours de deux loutres et une parodie des frasques de Paris Hilton visionnés plus de 10 millions de fois… Plus de 10 milliards de vidéos regardés en 2007… 75 % des internautes américains adeptes des vidéos en ligne et une moyenne de trois heures de consommation quotidienne…

Ces chiffres traduisent l'engouement pour ce nouveau mode de consommation des images. Ils n'ont pas laissé insensible leurs diffuseurs qui recherchent tous les moyens pour profiter de l'audience de leur site.

La première voie explorée est celle de vente d'espaces publicitaires personnalisés. Dans ce bac à sable, les innovations sont nombreuses. Après avoir bâti sa fortune sur la vente de mots clés que les utilisateurs tapent dans les moteurs de recherche, Google scanne les mails personnels et propose des liens publicitaires en adéquation avec le sujet traité. Si vous évoquez une sortie vélo salutaire pour vos kilos superflus, vous avez le droit à une liste de vendeurs tant de recettes pour maigrir en mangeant plus que de matériels sportifs.

Quant à Microsoft, il est en train de développer “ Contextual Ads for Vidéo” ou la même chose pour la vidéo. Avec un système de reconnaissance vocale, les films sont analysés et des publicités apparaissent en fonction de ce qui est raconté. Le logiciel segmente la vidéo en fonction des différents interlocuteurs (1), ou bien des différents chapitres (2) et fait ensuite apparaître des liens sponsorisés (4), qui varient selon les sujets abordés dans la vidéo.

Cette technologie de décryptage sonore développée, on imagine que les prestataires du Net ne vont pas longtemps résister à émailler nos échanges vocaux sur ordinateur de publicités en adéquation avec nos propos. Alors que l'on discutera par Skype d'une soirée resto, une liste de restos apparaîtront. Grâce à la géolocalisation, les restaurants se situeront bien entendu à mi chemin entre les deux interlocuteurs.

Et après demain ? La suite, on pourrait la chercher du côté des implants cérébraux. Après avoir scanné nos pensées, l'ordinateur fera apparaître des publicités en phase avec nos états d'âme. On se demande juste quelle publicité choisira-t-il lorsque notre pensée première sera de ne plus être envahi par la publicité !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anne-Caroline Paucot 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte