Magazine Marketing & Publicité

Nous devons mettre de côté nos passions

Publié le 01 janvier 2012 par Rm Communication

Moi, Patrick Mbeko, je le dis: certains compatriotes “combattants” sont dangereux, je dirais même très dangereux pour la noble lutte que mènent des Congolais sérieux de la diaspora pour leur pays. Je l’ai dit: un combat se fait de manière réfléchie et intelligente. Avec l’agression de Kengo (que je ne soutiens d’ailleurs pas), ces compatriotes viennent de donner des armes aux ennemis de la RDC. Et vous verrez bientôt la presse à propagande diaboliser Tshisekedi. C’est ce qui arrive quand on utilise ses mains (au nom de la passion et non de la raison) et non sa tête.

Je peux comprendre les frustrations (je suis aussi frustré par tout ce qui se passe) des uns et des autres mais cela ne doit pas conditionner nos actions chers amis. Nous devons mettre de côté nos passions. Ceux qui sont en face du peuple congolais réfléchissent et peaufinent des stratégies contre notre pays. Ils n’éprouveront aucun sentiment pour mettre ce pays en coupe réglée. Bon, ils le font déjà. Les seules choses qui les passionnent, ce sont nos richesses. Les politiques français risquent de passer des mesures qui affecteront gravement le noble combat que certains compatriotes mènent en France. Tout ça à cause de quelques brebis égarées. La nocivité de leur action a prouvé qu’il était indispensable de ne pas laisser à certains « combattants» le soin de s’occuper des affaires importantes qui concernant le pays. J’espère que les responsables de certains mouvements tireront des leçons qui s’imposent… je bois mon lait… kie kie kie

Patrick Mbeko



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Rm Communication 5167 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte