Magazine Santé

Soigner les petits problèmes musculaires

Publié le 04 mars 2008 par Christophe Cochet
Tennis

S'échauffer avant votre activité sportive est important pour atténuer vos problèmes musculaires, et surout éviter les blessures (musculaires ou tendineuses).

Les problèmes muscculaires bénins sont les courbatures, les crampes. Ils peuvent être atténués par des gestes et produits simples :

Le Massage :
La pression et la chaleur permettent de détoxifier les tissus et d'envoyer des messages réflexes au cerveau. Le massage aussi important, dans la préparation ou la récupération sportive. Les huiles de massage favoriseront les échanges entre les cellules.

Les Crèmes :
L'arnica est particulièrement efficace pour soigner les bleus, coups et aide à la récupération musculaire. Le camphre réchauffe localement et accélère la circulation sanguine

Le chaud :
Une température élevée améliore la circulation sanguine, favorisant ainsi la récupération musculaire. Une meilleure circulation du sang amène un apport d'oxygène et de nutriments essentiels aux tissus endommagés permettant d'éliminer plus rapidement l’acide lactique. Très pratiques à appliquer et à utiliser dans la vie courante, les patchs chauffants permettent de diffuser de la chaleur à l'endroit douloureux pendant 12 heures.
Attention, la thermothérapie n'est pas appropriée pour les contusions, élongations, déchirures et les douleurs articulaires, pour lesquelles le froid est préférable.

Le froid :
Il provoque un rétrécissement des vaisseaux sanguins, empêche le muscle de fonctionner et de continuer à fabriquer des produits toxiques comme l'acide lactique. De la glace dans dans une serviette suffit, mais le Masseur Vitalité Froid Chaud de Scholl est idéal : il suffit de placer l'embout gel froid au congélateur quelques minutes avant de vous de vous masser...

Le Courant électrique :
Il s'agit de poser des électrodes à même la peau à l'endroit où le muscle est douloureux. Un faible courant stimule les vaisseaux sanguins et active des zones de production d'hormones endorphiniques. Celles-ci ont une action antalgique et anti-inflammatoire, et permettent de résorber la douleur rapidement. Les electrostimulateurs possèdent une fonction Tens (anti-douleur) ou récupération musculaire.

D'autres techniques peuvent être utilisées (Champ électromagnétique, immobilisation, drainage, ultrasons...) en cas de blessure plus grave (contracture, élongation, claquages, déchirures). Dans ces cas, il est impératif de consulter votre médecin. 

Crédit photo : Bazil Raubach/Stock Exchange


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par véro
posté le 21 mars à 12:17
Signaler un abus

Bravo pour cet article très complet! Si chacun pouvait le lire avant de commencer une activité sportive...

A propos de l’auteur


Christophe Cochet 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines