Magazine France

Xavier Mathieu, un combattant de la liberté

Publié le 01 janvier 2012 par Gédécé @lesechogaucho

Xavier Mathieu,  un combattant de la libertéXAVIER MATHIEU : SUITE ET FIN D’UN ACHARNEMENT JURIDIQUE ?

Dimanche, 01 Janvier 2012  Laurence Sauvage

Le 28 juin 2011, le juge du tribunal de Compiègne relaxait Xavier Mathieu qui comparaissait pour avoir refusé de se soumettre au prélèvement ADN. Le juge avait, dans sa délibération, rendu cette courageuse décision au motif « qu’un syndicaliste qui agit dans le cadre d’une action syndicale ne peut pas être considéré comme un délinquant ! ». Mais la joie du leader des “Contis” fut de courte durée : 3 jours plus tard, le parquet interjetait appel !

Ce mercredi 4 janvier 2012, une nouvelle fois, et, nous l’espérons la dernière, Xavier Mathieu repasse devant le tribunal d’Amiens. Pourra-t-il, enfin, démarrer une nouvelle année en tournant l’une des pages d’un combat engagé le 9 mars 2007, jour où, avec ses camarades des « Contis », il est entré en lutte contre la direction de l’entreprise afin de sauver les 1.120 emplois du site de Clairoix ?

A travers le cas de Xavier Mathieu, le jugement du tribunal d’Amiens sera très attendu car s’annoncent d’autres procès de syndicalistes ayant refusé les tests ADN. C’est la criminalisation du combat syndical qui est ici en jeu dans une période où le pouvoir tente d’intimider par tous les moyens ceux qui s’opposent à sa politique de classe. Pour le Front de Gauche, il est hors de question d’accepter des tests ADN, ni pour les syndicalistes ni pour aucun militant.

Le Fichier Automatisé des Empreintes Génétiques (FNAEG) créé par la Loi du 17 juin 1998 ne doit s’appliquer que dans le strict cas de crimes et délits sexuels condamnés par la justice.

C’est en ce sens que Martine billard, Co-Présidente du Parti de Gauche, participera ce lundi 2 janvier à la conférence de presse en soutien à Xavier Mathieu qui se tiendra à 14h à la Bourse du Travail à Paris.

C’est avec les mêmes préoccupations que Jean-Luc Mélenchon, Candidat du Front de Gauche aux présidentielles, les parlementaires Martine Billard et Marie-Georges Buffet, et une importante délégation de responsables et militants du Front de Gauche seront à Amiens pour continuer à soutenir Xavier Mathieu et ses camarades.

Laurence Sauvage

Secrétaire Nationale du Parti de Gauche,  en charge des luttes sociales

Source


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Gédécé 134537 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte