Magazine Internet

Mon bilan du mois de Décembre [Partie II: Le premier Hackerspace Tunisien]

Publié le 02 janvier 2012 par Aymen |eon|

Le Jeudi 22 décembre 2011 - après quelques séances de brainstorming et durant le premier jour du Hackathon , le règlement intérieur du premier Hackerspace Tunisien était prêt à mettre en ligne .
Pour ceux qui connaissent pas le principe , un hackaton est un mot composé de Hack et de Marathon , et c'est un événement qui vise à réunir des développeurs pour coder/travailler collaborativement sur un ou plusieurs projets . L’événement se fait généralement sur plusieurs jours ( 3 jours dans notre cas , pleins de travail et de bonne ambiance  ) .
Bref ce hackathon nous a permis tout d'abord de mettre en place les premiers briques du Hackerspace de Nawaat ainsi que d'autres projets qu'on va en parler avec plus de détails .
Revenons à nos moutons - le premier projet sur lequel on a travaillé est le hackerspace (un hacklab ou un media hacklab : le terme vient de la fusion entre hacker et laboratoire ) .
C'est un espace autonome où un groupe de gens expérimentent et débattent sur les thèmes en relation avec Internet, les NTICs et les geek politics , d'un point de vue social ..
C'est aussi un lieu de travail collaboratif et créatif, un laboratoire d'idées et d'initiatives où bidouilleuses et bidouilleurs peuvent travailler dans un cadre informel au développement de projets scientifiques, techniques et artistiques .
De préférence on privilégie les systèmes collaboratives, et l'utilisation de Logiciels Libres.
Mon bilan du mois de Décembre [Partie II: Le premier Hackerspace Tunisien] Les ateliers et les conférences sont à la base du travail de diffusion et de partage de connaissances et des trouvailles scientifiques et techniques que produisent les membres d'un hackerspace . Il existe actuellement de nombreux hackerspaces dans le monde , vous les trouverez sur le site Web hackerspaces.org , qui regroupe la communauté mondiale des hackerspaces. Vous trouverez aussi sur ce site la page consacré au Hackerspace de Nawaat .
J'ai eu donc l'honneur de travailler collaborativement sur le premier Hackerspace Tunisien avec une équipe de jeunes et de moins-jeunes motivés et qui compte essentiellement :  @kangoulya , @powww_ , @DarkNunurs , @k3nz0x , @SarhanTN , @arduix , @alihentati , @phoewass , @slim404  , @FirasTn 

Et comme commencement , les projets proposés après les 3 jours du hackathon étaient riches , diverses mais surtout complémentaires, je cite :
- Le PartiPirateTunisien :  Un parti politique de Tunisie non reconnu encore par le ministère de l'Intérieur et c'est l'une des premières extensions du mouvement du Parti pirate sur le continent africain. Ce parti est membre du Parti pirate international .
- Le Chaos Computer Club tunisien : Le nom du groupe est largement inspiré de celui du Chaos Computer Club allemand. Et c'est essentiellement le rassemblement de hackers formant une communauté indépendante active pour la liberté d'information tout en étant une plateforme de communication pour les Hackers et "les moins hackers"  :) .
- Le Parti 2.0 : Contrairement à ce qu’on peut comprendre du nom , le Parti 2.0 n’est pas un parti politique. Cette initiative vise à rassembler une communauté active dans le développement et l'expérimentation des outils nécessaires et indispensables dans le processus démocratique au sein de ce pays . De manière plus spécifique le but est la promotion et l'installation de la Cyber-Démocratie en Tunisie, sachant que c'est tout d'abord la base de l'openGov, l'openData et de la transparence au sein de l'état et tout en ayant conscience qu'elle a montré son efficacité dans l'installation d'une démocratie directe dans d'autres pays tel que l'Islande, l'Espagne ou la Grande-Bretagne...
- Le site du projet OpenGovTN : Ce site sera une plateforme pour réunir les bonnes volontés et les compétences tunisiennes qui sont disposées à prêter main forte.
Le but étant de favoriser l'inscription dans la constitution de la transparence totale comme règle de gouvernance ainsi que les lois relatives telle que le droit de l'accès à l'information et la réforme de l'administration tunisienne par l'adoption de l'OpenData et l'OpenGov.
-GPLHost Tunisie : C'est une société d’hébergement de serveurs situés dans 10 centres de données à Seattle, Atlanta, Londres, Paris, Zurich, Barcelone, Haïfa, Singapour, Kuala Lumpur et Sydney. Le GPLHost offre une solution open source de panel de contrôle graphique basé sur le web qui est le DTC qui assure le Resource monitoring (I/O bandwidth ,Network bandwidth ,CPU ) Developement base sur nos (GPLHost) data center besoin) et toutes les fonctionnalités nécessaires .
- TeleomixTN : C'est le regroupement de passionnés d'internet qui ont pour but la lutte pour protéger le sixième continent de la censure , l'améliorer et défendre le partage libre de l'information.  Telecomix, tout comme internet, ne connaît ni limite technologique ni limite territoriale. Pas de hiérarchie ni de pratiques prédéterminées. Penser ensemble et agir ensemble c'est la manière dont fonctionne ce groupe de hacktivistes et crypto-anarchistes .
Pour voir les vidéos des présentations de ces projets enregistrés et diffusées déjà en live streaming sur Ustream c'est par ici .
Un album de photos-souvenirs :

Attendez , une petite vidéo , le staff est ici  :)
 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aymen |eon| 867 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines