Magazine Médias

Premier post de 2012...

Publié le 02 janvier 2012 par Poclatelephage
Pour mon premier post de l'année, j'avais envie de frapper un grand coup. Je souhaitais ainsi trouver au moins 12 bonnes raisons d'apprécier l'année télévisuelle, à défaut d'en compiler 2012. Mais rien ne m'est venu...Ensuite, je me suis dit que je pourrais plus simplement vous donner mon opinion sur la saison 1 de « Downton Abbey », que j'ai terminée hier. Puis,je me suis dit que les rares sériphiles qui apprécient ce blog et ceux qui lui reprochent justement d'avoir toujours deux ou trois ans de retard sur les séries trouveraient que je démarre fort mal l'année avec mon point de vue sur une série que tout le monde a vue puisqu'elle est même déjà passée sur TMC.
Par conséquent, j'ai craqué face à toute cette pression et du coup j'ai décidé de vous parler du terrifiant téléfilm que j'ai regardé hier après-midi sur TF1.
Pas de bol, j'ai manqué le télé-biopic consacré à JK Rowling avec Poppy Montgomery, qui a campé aussi Marylin, dans le rôle de l'auteur anglais. Pourtant, ça avait l'air top et ça m'aurait sûrement permis d'apprendre plein de choses que j'ignorais sur les aventures du petit sorcier. Mais, à ce moment là, je me promenais pour la première fois dans les artères désertées de la ville rose en louant la douceur des températures.
En rentrant, j'ai donc échoué devant « un flirt pour Noël » ou plutôt « un flirt à Hawaï», qui avait le mérite de mettre en scène Heather Locklear dans le rôle d'une femme qui s'apprête à avoir 40 ans. J'ai été prise d'un fou-rire irrepressible pendant les vingt premières minutes de ce téléfilm de science-fiction a priori, avant de réaliser que Heather entendait vraiment nous faire croire qu'elle allait avoir 40 ans. Soit...
Premier post de 2012...
(Je confirme au passage, en me fiant à Wikipédia, qu'au moment où Heather a tourné ce chef d’œuvre, elle avait 47 ans, si on se fie à l'âge de son CV.)
Heather a donc 39 ans et 364 jours et son mari l'a évidemment plaquée pour plus jeune qu'elle, une gamine de 28 ans, ce qui la mine. Elle décide donc pour se venger d'aller passer quelques jours à Hawaï. Là bas, elle se mue en (jeune) cougar et drague un jeune professeur de surf « musclé très bien ». A noter que le bellâtre est joué par Tray des « Frères Scott ». Si je veux donner une valeur ajoutée à ce post, je peux signaler que « One Tree Hill » revient très prochainement sur les écrans américains, très précisément le 11 janvier pour sa neuvième et dernière saison, qui comptera plein de morts et de ruptures en seulement 13 épisodes.
Heather, qui est presque vierge – ce téléfilm n'était pourtant pas une comédie, je vous jure – se fait donc sauter par son jeune amant et en tombe bien vite amoureuse. Elle enchaîneles, après son départ, les visites à Hawaï, avant d'être rattrapée par sa vie et son connard de mari, qui lui reproche sa conduite inqualifiable, car oui ce téléfilm était finalement un peu féministe. Heather a le droit d'être mère et de travailler, mais pas de s'épanouir en tant que femme. Elle renonce donc à son flirt à contre-coeur. En plus, à cause d'un vilain quiproquo, elle croit que son amant la trompe. Mais à la fin, alors qu'elle s'apprête finalement à aller le retrouver avec ses gosses, il la rejoint chez elle pour lui annoncer qu'il est prêt à devenir un homme. Il a en effet entamé la production et la commercialisation de son huile pour les planches de surf bio.
Heather et ses quarante ans ont donc le droit à une magnifique happy end.
Maintenant, je vais chercher 12 bonnes raisons de se réjouir pour l'année télé. La première pourrait être que, les vacances de Noël terminées, nous n'aurons plus à nous taper de téléfilms indigents abordant de près ou de loin la thématique des fêtes.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Poclatelephage 1254 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines