Magazine Santé

Tabac, alcool…: L’OMS s’attaque aux maux d’après-guerre – Bulletin de l’OMS

Publié le 02 janvier 2012 par Santelog @santelog

Tabac, alcool…: L’OMS s’attaque aux maux d’après-guerre – Bulletin de l’OMSCe nouveau rapport publié dans le dernier Bulletin de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), par des scientifiques de la London School of Hygiene and Tropical Medicine et du Kings College de Londres, montre que l'environnement post-conflit accroît les risques en santé mentale et de maladies non transmissibles, telles que l'hypertension artérielle, le diabète et le cancer. Il y a donc urgence, au niveau de l'OMS, une nécessité de prévoir un Plan de santé publique pour les pays victimes de conflits.


Car les pays qui sortent de la guerre sont fréquemment laissés à eux-mêmes dans cette lutte pour la Santé publique et contre les maladies non transmissibles. La guerre et les conflits, écrivent les chercheurs, laissent la "porte ouverte" aux compagnies d'alcool, de tabac et de nourriture.


Après exposition à des événements violents et traumatisants, les populations sont plus enclines à développer des comportements à risque pour la santé, tels que la consommation excessive d'alcool et le tabagisme, qui exacerbent le fardeau des maladies non transmissibles dans le long terme. C'est pourquoi l'absence d'une volonté forte des autorités pour restaurer le système de santé laisse une porte ouverte à l'influence d'entreprises commerciales.


«Cette combinaison toxique de stress, de comportements nocifs pour la santé et la commercialisation agressive par des multinationales dans ces périodes de transition requiert une réponse politique efficace, mais l'État est alors en difficulté pour la mettre en œuvre." L'exemple donné est l'Afghanistan dépourvu de politique nationale ou de stratégie de lutte contre maladies non transmissibles. Aujourd'hui, fois plus de personnes meurent prématurément de maladies non transmissibles en Libye que de maladies infectieuses et des tendances similaires peuvent être trouvées dans d'autres pays sortant d'un conflit.


Un vide politique, une porte ouverte pour les entreprises multinationales : Trop peu d'attention est accordée à la reconstruction et aux efforts humanitaires pour soutenir les pays sortant de conflit du fardeau des maladies non transmissibles. L'exemple est donné de la Somalie, qui, malgré deux décennies de conflits, n'a toujours pas de services spécialisés en santé mentale. Les auteurs soutiennent que cette lacune doit être comblée, en soulignant que la période post-conflit peuvent aussi fournir une occasion de réécrire complètement les stratégies, d'entreprendre des réformes pour mieux répondre aux besoins de santé d'une population et de jeter les bases d'un système de santé plus efficace. Dans ces pays où les niveaux de pauvreté sont souvent déjà extrêmement élevés, souvent amplifiés par le conflit, les dépenses de santé publique amorcent un cercle vicieux dans lequel la pauvreté et la maladie se renforcent mutuellement.


Les auteurs écrivent: «Cette combinaison toxique de stress, les comportements nocifs pour la santé et la commercialisation agressive par des compagnies multinationales dans les paramètres de transition requiert une réponse politique efficace, mais souvent l'État a une capacité limitée pour faire cela."


Le Dr Roberts, professeur au Centre européen pour la santé des sociétés en transition à la London School of Hygiene & Tropical Medicine, conclut: «Alors que la plus grande attention est accordée aux maladies infectieuses pendant ou après un conflit, les maladies non transmissibles devraient également être surveillées avec une prévention efficace des comportements à risque comme le tabagisme, l'alcool et une mauvaise alimentation. "


Source: Bulletin of the World Health Organization, January 2012 Noncommunicable diseases and post-conflict countries


Tabac, alcool…: L’OMS s’attaque aux maux d’après-guerre – Bulletin de l’OMS
Accéder
aux dernières actualités sur les Maladies non transmissibles

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70620 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine