Magazine

L'amour dure trois ans, avec Miss Bourgoin

Publié le 02 janvier 2012 par Andersonmother
L'amour dure trois ans, avec Miss Bourgoin
Décidément, alors que Un heureux événement avait déjà attiré mon attention, voici que Miss Bourgoin remet ça avec le film de Beigbeder. Elle me fait rire, je l'a trouve irrésistible. Visiblement les critiques de spectateurs ne sont pas tendres, mais je laisserais une chance au film. Enfin s'il arrive un jour jusqu'au Québec, parce que pour le précédent, j'attend toujours et il ne devrait visiblement arrivé qu'en mars. Patience, il faut s'appeler patience. Nous avions eu bien plus de chance avec un autre film français, La Guerre est déclarée, qui est arrivé ici en octobre.
L'amour dure trois ans, avec Miss Bourgoin
Et puis autre chose que j'adore dans ces films français, c'est comment les héroïnes arrivent à s'entourer de partenaires masculin des plus charmant. Que ce soit Jérémie Elkaïm dans le film de/avec Valérie Donzelli, ou chez Louise, le craquant Pio Marmai dans Un heureux événement, et ici Gaspard Proust, mais aussi Joey Starr et Jonathan Lambert que j'adore respectivement depuis Le Bal des actrices (en attendant de voir Police l'année prochaine) pour le premier, et ses sketchs chez Requier pour le deuxième. Sans oublier Nicolas Bedos, que j'ai découvert via sa rubrique La semaine mythomane dans l'émission Semaine critique ! présentée par Franz-Olivier Giesbert tous les vendredi soirs sur France 2 l'année dernière. C'est bien simple, sa verve des plus acérés était aussi diabolique qu'aphrodisiaque au possible. Ces foutus yeux de séducteurs. Ici, il joue le cocu au "micro pénis". Cela promet donc d'être intéressant.
L'Amour dure trois ans

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Andersonmother 237 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte