Magazine Bons plans

Faire fuir les moustiques avec de l’anti-moustique naturel

Publié le 02 janvier 2012 par Vraiplan @vraiplan

Le Culicidae, un petit insecte qui nous veut du mal

Faire fuir les moustiques avec de l’anti-moustique naturel47 espèces sont référencées sur le territoire français ( 3 523 espèces de moustiques sont inventoriées au niveau mondial) mais un petit nombre d’entre elles, seulement, pique l’Homme. Les moustiques mâles sont inoffensifs : seules les femelles piquent. Car après accouplement, la femelle a absolument besoin d’un repas sanguin pour porter ses oeufs à maturité.

Les moustiques sont attirés par ordre d’importance, par le dégagement par le corps de CO2 (respiration de la peau), le dégagement par le corps de chaleur et les odeurs fortes.

Choisir les antimoustiques chimiques et s’asperger de produits toxiques, une solution idéale ?

Faire fuir les moustiques avec de l’anti-moustique naturel
Il existe de nombreux types de produits chimiques tentant d’éloigner les moustiques. Parmi ceux-ci les aérosols. Il existe deux types d’aérosols : les répulsifs et les insecticides. Les répulsifs sont les plus nocifs. En plus de leur aspect polluant, ils sont dangereux pour les bébés et les enfants. Certains d’entre eux contiennent du DEET qui à forte concentration provoque des risques d’irritations ou d’intoxications. Quant aux insecticides, ils contiennent souvent des pyrèthres synthétiques (pyréthrine, transfluthrine, perméthrine…) qui est un produit nocif si il est inhalé ou en contact avec la peau de l’homme.

Autre type d’antimoustiques chimiques, les diffuseurs électriques. Très design et tendance, ils diffusent toutefois des substances insecticides dans la pièce.

Les appareils à ultrasons sont également en vente dans le commerce, mais leur efficacité est nulle, la femelle étant insensible à ces vibrations. L’inconvénient majeur de cette technologie réside dans le fait que les ultrasons perturbent de nombreux animaux comme les chauves-souris (qui mangent les moustiques) les chiens, les chats, des oiseaux ….

Dernier outil chimique, les bougies antimoustiques. Elles sont souvent parfumées à la citronelle. Leur efficacité est faible. En plus de faire attention disposer la bougie à distance raisonnable de produits inflammable et de la surveiller, il faut également vérifier que la bougie ne soit pas fabriquée avec de la parrafine (dérivé du pétrole) qui n’est pas conseillé pour la santé et qu’elle ne contienne pas d’insecticides !

8 astuces pour vous protéger naturellement des moustiques

1. Citronelle

Faire fuir les moustiques avec de l’anti-moustique naturel
La citronnelle est une plante très désagréable pour les moustiques, elle a un parfum rappelant le citron. Diffusé en huile essentielle (éviter les diffuseurs qui chauffent), posé en morceaux, ou tout simplement planté dans un pot (en intérieur aussi bien qu’en extérieur), l’odeur de citron éloigne les moustiques. On peut aussi couper les feuilles, les faire sécher (mais pas trop secs) et les bruler. La fumée éloigne les moustiques.

De même, un mélange d’alcool, d’eau et de quelques gouttes d’huile essentielle de citronnelle permet la confection d’une lotion de friction de prévention. L’huile essentielle est soluble dans l’alcool mais pas dans l’eau. Il faut donc verser les gouttes d’huile essentielle dans l’alcool et mélanger énergiquement avant d’ajouter de l’eau. Attention, les huiles essentielles mal utilisées peuvent être dangereuses. On peut également utiliser l’essence de citronnelle dans le diffuseur électrique. Cela a l’avantage de se propager rapidement dans la maison.

2. Orange et clous de girofles

Introduiser des clous de girofles dans une grosse orange et… c’est tout ! Cela a un champ d’action d’un mètre et l’effet dur 5 heures. On peut répéter à plusieurs endroits pour avoir un meilleur résultat. On peut aussi utiliser d’autres agrumes (citrons, pamplemousses, mandarines) pour avoir le même effet.

3. Recette antimoustique à base de menthe

Écraser un demi-oignon, 5 clous de girofle, et quelques feuilles de menthe fraiches et les placer dans une soucoupe. Le champ d’action est de 3 mètres et cela dure 7 heures. Le seul hic est l’odeur qui est vraiment dérangeante.

4. Recette antimoustique pour l’extérieur

Dans une boite de conserve : mélanger quelques feuilles de sauge, 10 clous de girofle, des feuilles de géranium, du papier chiffonné et arroser d’huile de paraffine, ou de bougie fondue. On fait bruler pour éloigner les moustiques.

5. Les géraniacées

Les plantes des genres Geranium et Pelargonium (appelés aussi géraniums en horticulture) produisent des huiles essentielles qui ne font pas bon ménage avec les moustiques : une goutte de cette essence sur la taie d’oreiller suffit souvent à faire qu’il n’y repasse plus de la nuit. Le géranium citron (Pelargonium citrosa) semble être la variété la plus efficace contre les moustiques.

6. Les lamiacées (labiées)

la mélisse est la plus efficace. C’est une sorte de menthe avec une odeur de citronnelle. Planter de la mélisse à proximité des ouvertures (portes, fenêtres) agit comme un répulsif pour les moustiques et divers autres insectes. Son huile essentielle, bien que moins efficace que celle de la véritable citronnelle, agit également pour prévenir les piqures. La mélisse présente l’avantage de pouvoir être cultivée dans des climats froids (Europe du Nord et montagne) alors que la citronnelle craint le gel. Attention, la mélisse a tendance à proliférer.
le thym citron, est une variété de thym qui sent bon le citron. Il pousse même en hiver, et est tout à fait adapté au climat français. Poser un pot dans une maison peut permettre d’éviter les moustiques.
Le basilic à petites feuilles (est différent de celui de cuisine) est reconnu comme efficace pour faire fuir de nombreux diptères notamment les mouches. Son odeur forte repousserait également les moustiques.

7. La moustiquaire

En plus de ces plantes et fruits, vous pouvez utiliser une moustiquaire pour vous protéger des moustiques. La moustiquaire est une solution économique, écologique et radicale : c’est une barrière physique qui empêche carrément les moustiques de pénétrer la maison. On la place sur des fenêtres ou autour du lit. Pour réaliser vous-même votre moustiquaire et faire quelques économies, utilisez le tule à mariée que l’on trouve dans les magasins de tissus au mètre.

8. Déménager en Antartique

Si toutefois aucune de ces solutions ne fonctionne, la dernier recours est de déménager en Antartique. Cet endroit est en effet le seul lieu où le moustique n’est pas (encore) présent

;)

Voilà, avec toutes ces astuces et ces conseils, vous devriez pouvoir éloigner les moustiques. N’oubliez pas que ce qui marche avec l’un ne fonctionne pas obligatoirement avec les autres. À vous de trouver la technique qui vous est la mieux adaptée.

Post to Twitter
Post to Yahoo Buzz
Post to Facebook


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vraiplan 445 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines