Magazine Cinéma

J’ai rencontré le Diable

Par Wolvy128 @Wolvy128

J’ai rencontré le Diable

J’ai rencontré le Diable
Retour aujourd’hui sur J’ai rencontré le Diable, un film de Ji-Woon Kim que j’ai découvert dans plusieurs top 2011 et que j’ai eu envie de regarder pour cette raison. Concrètement, il s’agit d’un film d’origine coréenne avec Byung-Hun Lee (Kim Soo-Hyeon) et Min-Sik Choi (Kyung-Chul) dans les rôles principaux. L’histoire se concentre sur deux personnages, un serial killer du nom de Kyung-Chul et un agent secret appelé Kim Soo-Hyeon. Pour se venger de la mort de sa femme, le second va pourchasser le premier et le placer pour la première fois de sa vie dans la peau de la victime. Mais le diable n’a pas dit son dernier mot et le duel entre les deux hommes risque de n’épargner personne…

N’étant pas très attentif au cinéma asiatique, je dois dire que je n’avais absolument pas entendu parler de ce film avant de le voir très bien classé dans de nombreux tops cinéma de l’année. Je me suis donc décidé à le regarder hier soir et franchement, je ne regrette absolument pas car j’ai vraiment adoré. Il est vrai que je suis plutôt friand des films de vengeance en temps normal mais je place sans aucun doute celui-ci parmi mes préférés tant il est réussi à tous les niveaux. Réussi sur le fond tout d’abord car même si l’histoire n’est pas d’une originalité débordante, elle reste néanmoins particulièrement efficace. Mais surtout réussi sur la forme, en particulier les cadrages que j’ai trouvé extrêmement soignés. C’est un aspect auquel je suis souvent très sensible et je dois dire qu’ici, je suis resté sans voix tout au long du film. Honnêtement, j’ai quand même rarement vu un visuel approchant autant de la perfection, ou en tout cas de ma vision de la perfection. Au-delà de ce détail technique, j’ai également bien apprécié la mise en scène à la fois calme et rythmée qui parvenait parfaitement à retranscrire le caractère oppressant de certaines séquences.

J’ai rencontré le Diable
Mais ce qui m’a peut-être le plus impressionné, c’est véritablement la prestation des deux acteurs qui était en tout point remarquable. Certes, je ne les connaissais pas avant de voir le film mais je ne m’attendais quand même pas à une telle performance. Qui plus est dans des registres aussi différents. Effectivement, si Min-Sik Choi incarne avec beaucoup de justesse ce tueur sans pitié ravagé par la folie, Byung-Hun Lee offre quant à lui une interprétation sobre mais non moins intense du mari vengeur. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’affrontement entre les deux tient vraiment toutes ses promesses. Chacune de leurs rencontres donnant lieu à des scènes d’une rare intensité. D’ailleurs, j’ai beaucoup apprécié le fait que malgré tout ce que le mari fait subir au meurtrier de sa femme, il ne perd jamais totalement son humanité. Du coup le personnage reste attachant et on reste accroché à ses moindres faits et gestes. Ce qui est un bon point car je pense que le film aurait vraiment perdu en intérêt et en crédibilité si le mari était devenu au fond de lui aussi fou et sadique que son ennemi.

En définitive, je ne saurais que trop vous conseiller ce film qui est pour moi un véritable chef d’œuvre. D’abord pour la qualité hallucinante de son visuel mais également et surtout pour l’interprétation énorme des deux acteurs, à la fois effrayante et émouvante. Bref, un film à voir de toute urgence pour autant qu’on ne fasse pas un blocage à la vue du sang

;)



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • J'ai rencontré le Diable. C'est lui. C'est vous. C'est moi.

    J'ai rencontré Diable. C'est lui. vous. moi.

    Il y a eu l’attente. Quelques mois, presque un an avant de voir arriver le nouveau film de Kim Jee-Woon, cet insaisissable cinéaste sud-coréen un peu... Lire la suite

    Par  Tred
    CINÉMA, CULTURE
  • J’ai rencontré le diable au cinéma

    J’ai rencontré diable cinéma

    J’ai rencontré le diable, c’aurait pu être une histoire classique de vengeance. Sauf que ça ne l’est pas. C’est un film cru, sans fard, d’une violence inouie. E... Lire la suite

    Par  Artyficielles
    CINÉMA, CULTURE
  • J'ai rencontré le Diable

    J'ai rencontré Diable

    Réalisé par Kim-Jee WoonAvec Lee Byung-Hun, Choi-Min-Sik,...Date de Sortie: 6 Juillet 2011Genre: Thriller,DrameSynopsis: Un agent secret recherche le serial... Lire la suite

    Par  Kccinemacoms
    CINÉMA, CULTURE, SÉRIES
  • Le Diable S'habille En Prada

    Diable S'habille Prada

    genre: comédieAnnée: 2005durée: 1h50l'histoire: Andrea débarque à New York et décroche un job en tant qu'assistante de la tyrannique directrice d'un... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Le Diable Dans la Boîte

    Diable Dans Boîte

    C'est inévitable c'est toujours comme ça. La nouveauté oblige le chaos. Un nouveau patron, un nouveau partenaire dans une unité familiale, une nouvelle tête au... Lire la suite

    Par  Hunterjones
    CULTURE, HUMEUR, MUSIQUE
  • Amityville La Maison Du Diable

    Amityville Maison Diable

    genre: horreur, épouvante (interdit aux - 12 ans) année: 1980durée: 1h55l'histoire: Amityville, 13 novembre 1974. Dans une maison bourgeoise, un jeune homme... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE
  • Le Triangle du Diable

    Triangle Diable

    Genre: fantastiqueannée: 1975durée: 1h15l'histoire: La seule survivante d'un naufrage et deux gardes-côtes se retrouvent piégés dans une zone de l'océan... Lire la suite

    Par  Olivier Walmacq
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Wolvy128 10166 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines