Magazine Société

Conte soufi : La lumière intérieure

Publié le 03 janvier 2012 par Unpeudetao

   Un esclave se présenta devant son maître. Celui-ci lui dit :
   « Qui es-tu ? Viens-tu de la Turquie ou du Yémen ? Dis-moi la vérité : Qu’est-il arrivé à mon esclave ? L’aurais-tu tué ?
   — Si je l’avais tué, répondit l’esclave, serais-je ici en ce moment ? »
   Le maître insista :
   « Où est mon esclave ? »
   L’esclave répondit :
   « Mais, me voici ! Par la faveur divine, tu me vois transfiguré ! »
   Le maître répliqua :
   « Que me racontes-tu ? Où est mon esclave ? Je ne te laisserai pas de repos tant que tu ne m’auras pas dit la vérité ! »
   L’esclave dit alors :
   « Si tu le désires, je vais te raconter toute mon histoire depuis le jour où tu m’as acheté. Je te prouverai ainsi que je suis bien toujours le même, même si mon apparence a changé. Mon extérieur a changé de couleur mais mon intérieur n’a rien à voir avec les couleurs ! »

Ceux qui reconnaissent l’âme sont indifférents devant les couleurs et devant les nombres car leurs deux yeux ont été éclairés par une seule lumière !

*****************************************************


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Conte soufi : Le doute

    Muaviya, l'oncle de tous les fidèles, était dans son palais en train de dormir. Son palais était clos et les portes verrouillées. Il était impossible qu'un... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Conte soufi : Le maître d’école

    La science possède deux ailes mais l'intuition n'en a qu'une. Chaque fois que l'oiseau du doute tente de s'envoler du nid de l'espoir, il tombe à terre car il... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Conte soufi : La voiture à cheval

    Il y a trois degrés dans l'étude de l'homme. Le premier, c'est la Science de la connaissance ordinaire ; le deuxième, la Science des états intérieurs inhabituel... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Conte soufi : Chercheur de vérité

    Dakouki était un homme d'amour et de prodige, très attentif à se protéger de ce qui est illicite. Jamais, il ne restait plus de deux jours en un même lieu car i... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Conte soufi : Comportement

    On demanda à Arif de Damas : “Combien y a-t-il de façons de se comporter envers les visiteurs ? - Deux, dit Arif. La première, c'est celle qui fait que les... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Conte soufi : Les chaussures

    Deux hommes pieux et méritants allèrent ensemble à la mosquée. Le premier se déchaussa, disposa soigneusement ses chaussures l'une à côté de l'autre, devant la... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Conte soufi : Exil

    Imadudin Shirazi reçut l'ordre de quitter la Perse pour avoir soutenu, à l'encontre des opinions professées par les érudits qui avaient l'oreille du Shah, que... Lire la suite

    Par  Unpeudetao
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ

A propos de l’auteur


Unpeudetao 369 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte