Magazine France

Quand Sarkozy casse l’Education nationale : la preuve par les chiffres !

Publié le 03 janvier 2012 par Marx
 

Le Président Sarkozy prétend défendre l’école de la République, mais il n’a eu de cesse, au contraire, de l’asphyxier, en ne remplaçant pas les enseignants partant à la retraite.  Un exemple parmi tant d’autres illustrera ce propos.

En 1994, l’Etat  recrutait 1400 enseignants par le biais du CAPES externe en histoire-géographie. Quelques années plus tard,  en 2000, on en recrutait plus  que 700.  Le pic est monté à 1000 en 2002, face à un manque criant d’enseignants, afin de  compléter les effectifs, déjà bien attaqués.  Nous sommes pourtant en pleine période du départ à la retraite des" baby-boomers" ! La casse de la fonction publique fait que l'Etat n'a recruté que 500 enseignants dans cette discipline l'année passsée : voilà la politique sarkoziste !

A lire sur la Sociale :   réforme de l'évaluation des professeurs : une question fondamentale : lien


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marx 5157 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte