Magazine Finances

2011 : un mauvais cru pour le prêt immobilier

Publié le 03 janvier 2012 par Pretimmobilier

Cette nouvelle année apporte pour le moment son lot de mauvaises nouvelles ! Malgré la BCE qui baisse ses taux, le prêt immobilier en France continue de grimper. Un signe fort qui montre que les établissements bancaires ne semblent pas décidés à répercuter la baisse dont ils profitent. Pourquoi ? Essentiellement par crainte de la perte du triple A ! Autre fait marquant, le recentrage sur une clientèle plus aisée et les conditions d'obtention du prêt immobilier qui continue de s'intensifier.

Prêt immobilier : plus d'apport personnel

Ainsi, le coût moyen d'un prêt immobilier est en baisse et navigue aux alentours des 3,78 années de revenus. On est donc de retour à un chiffre qui est le plus bas de l'année 2011. En revanche, un apport personnel plus important est de plus en plus demandé (+11,8% contre +6,1% en 2010). En conclusion, 2011 est sans conteste une année de ralentissement pour les prêts immobiliers. D'ailleurs les chiffre ne mentent pas puisque seulement 155 milliards de prêts immobiliers ont été consentis cette année (-8%).


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pretimmobilier 10 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines