Magazine

Bilan et voeux

Publié le 03 janvier 2012 par Pierrotlechroniqueur

Je vais énoncer une banalité, mais je n'arrête pas de me la répéter intérieurement depuis quelques jours : le temps me semble filer à une vitesse de plus en plus folle. C'est certes impossible mais tout n'est qu'affaire de perception. Et donc le signe que je vieillis. On va dire que je me bonifie comme le bon vin, cela me rassurera. Bref, une année de plus s'est écoulée — car, ô surprise, c'est là où je voulais en venir. Je suis sûr que vous n'en revenez pas — et l'heure est donc à la digestion massive de plats festifs, de champagne et de vins au sobre et sérieux bilan annuel. Et à l'horoscope de l'année à venir (tout de suite, c'est moins sérieux, je sais), connu aussi sous les noms de vœux et de bonnes résolutions, que je vais m'amuser à faire.

Bilan 2011 : Wikipédia et Pierrot en expansion, l'ambiance en contraction

Comme charité bien ordonnée commence par soi-même, quelques mots d'abord sur le blog de votre serviteur. L'année 2011 aura été pour moi excellente. Déjà parce que j'ai pris toujours autant de plaisir à écrire mes billets, ce qui est le principal. Ensuite parce que vous êtes, et je vous en remercie chaleureusement, de plus en plus nombreux à me lire (et, à cette aune, le fameux billet sur les clans, paraît-il inutile et si décrié, a été un indéniable booster, ayant visiblement appris mon existence à un certain nombre), à défaut de m'approuver (et c'est tant mieux car le débat, le plus constructif possible, a toujours été l'un des objectifs prioritaires de ce blog. Et marche relativement bien puisque débattre avec autrui est, après tout, l'un des traits majeurs de Wikipédia. Et mon public est avant tout wikipédien). Un stimulant, bien sûr, pour continuer à m'investir encore un peu dans cette entreprise qui a maintenant plus de quatre ans, mais d'une manière peut-être moins soutenue. Je vais y revenir à la fin du présent billet.  

Wikipédia, ou plutôt sa version francophone, semble elle aussi en progression. En tout cas, ne régresse pas. L'audience, très haute, se maintient (voir pour plus de détails ce billet de Pyb, très instructif), et Wikipédia est le septième site le plus consulté de France. Le nombre de contributeurs est lui aussi stable, même si le noyau dur me semble plutôt se réduire. En tout cas, si l'on compare à il y a 2-3 ans, les pages communautaires (que seul le noyau dur connaît et visite régulièrement) telles que le Bistro, le Bulletin des administrateurs sont moins fréquentées. Remarquez que divers facteurs peuvent expliquer cette situation :

  • Vision positive : les contributeurs réguliers sont toujours aussi nombreux mais passent simplement plus de temps sur les articles plutôt qu'a papoter et troller.
  • Vision négative : le noyau dur se replie bel et bien sur lui-même et il y a réellement moins de contributeurs de longue haleine.
  • Vision pragmatique : depuis le temps, la plupart des problèmes sont solutionnés, et il y a donc de moins en moins de sujets nécessitant un échange global entre contributeurs. 

Quoi qu'il en soit, le contenu encyclopédique se porte, lui, pas trop mal (je n'ai pas dit très bien). D'un point de vue statistique, Wikipédia en français va bientôt atteindre les 1 200 000 articles (pour mémoire, le million avait été atteint en septembre 2010, cela fait donc une progression de 200 000 articles en 15 mois). Mais attention ! Souvenons-nous bien que ce nombre ne correspond en réalité qu'au nombre de pages dans l'espace principal ... J'adopterai cette convention dans la suite du billet. Concernant les labels, ensuite :

  • Il y a eu en 2011 333 articles obtenant le label "bon article", contre 397 en 2010 et 349 en 2009.
  • Il y a eu en 2011 197 articles obtenant le label "article de qualité", contre 182 en 2010 et 154 en 2009.

On voit donc deux tendances nettes : la baisse des labellisations en BA est compensée par la progression constante des labellisations en AdQ. Ce qu'avait du reste relevé Gemini1980 sur le Bistro du 31 décembre. Globalement, le nombre d'articles labellisés chaque année reste donc à peu près le même depuis deux ans. Là aussi, les indicateurs sont donc à la stagnation, mais sans régression.

Reste le problème persistant de la part de ces articles labellisés dans le nombre global d'articles. Elle ne progresse donc pas. Le modèle dominant, même s'il faut bien noter que tous les bons articles ne bénéficient pas forcément d'un engagement en procédure de labellisation, reste l'encouragement de la quantité (tant d'articles que de contributeurs, même occasionnels) au détriment de la qualité. Un modèle qui, à mon sens, trouve maintenant ses limites puisque Wikipédia est arrivée à une maturité certaine (les chiffres que je viens de présenter qui, à tous les niveaux, montrent une stagnation en 2010 et 2011, le prouvent). À ce sujet, ô combien passionnant et fondamental, je vous invite, si vous ne l'avez pas déjà fait, à lire cette très intéressante présentation, par Cantons-de-l'Est, des propos de Resident Mario dans le dernier Signpost. Le sujet est fondamental, et je vais tâcher de commenter bien plus en détails ce post dans les jours à venir.

Le seul "progrès" de l'année 2011 par rapport aux précédentes, du moins à mon sens, est celui dont tout le monde se serait bien passé : la mauvaise ambiance communautaire. Je ne reviendrai pas sur les péripéties ayant émaillé cette année 2011. Je me contenterai d'observer que l'existence de clans est une réalité maintenant admise par à peu près tout le monde, et que les rancoeurs se sont désormais enracinées et cristallisées. On pourra tout de même noter un progrès ces derniers mois (beaucoup moins de psychodrames depuis l'épouvantable mois de septembre) : cela ne veut pas dire que les protagonistes des guerres claniques s'aiment soudain les uns les autres, mais plutôt, du moins c'est mon sentiment, qu'ils ont tacitement décidé de mutuellement s'ignorer (c'est particulièrement visible, également, sur IRC et Twitter). Ce qui cristallise, disais-je, les conflits, mais a le mérite de laisser les spectateurs malgré eux en paix. C'est bel et bien un progrès, et j'espère que cela va continuer ainsi.

Enfin, un mot sur le grand conflit communautaire (en lien avec les constats de mon paragraphe précédent, du reste) de cette année 2011 : celui autour de l'existence du Comité d'arbitrage. Là aussi, je ne reviendrai pas sur les soubresauts qu'il a régulièrement engendrés, mais je ferai un simple bilan : si son existence a été prolongée lors des élections de septembre dernier, le CAr a néanmoins enregistré une hausse sensible, entre mars et septembre, du nombre des partisans de son abolition (il suffit de compter ceux qui votent contre tout le monde ou presque). Depuis, je sais que certains ont rejoint les rangs de cette opposition (moi par exemple). À n'en pas douter, le sujet sera encore au centre de l'année 2012, surtout si les arbitres continuent à multiplier les problèmes au lieu de les résoudre.

Horoscope

Mon horoscope se découpe en deux parties : d'abord, mes vœux pour cette année 2012. Ensuite, ce qui risque de réellement se passer (mes prévisions).

Mes vœux (utopiques pour la plupart) :

  • Que Wikipédia se remette à bien progresser, et que l'augmentation du nombre d'articles (enfin de vrais articles), de lecteurs et de contributeurs s'accompagne d'une amélioration sensible de la qualité des articles dans tous les domaines (je vous avais prévenu, je suis utopique).
  • Que les Wikipédiens prennent plus que jamais du plaisir à contribuer (car c'est le principal).
  • Que Wikipédia soit enfin reconnue comme une encyclopédie de bonne qualité par le monde universitaire, et que des partenariats poussés voient le jour avec les Universités, les grandes écoles, les institutions culturelles ...
  • Que les divergences de vue au sein de la communauté soient mieux acceptées et comprises, ce qui aurait pour effet immédiat de neutraliser les guerres claniques.
  • Qu'il y ait un rafraîchissement bienvenu de l'effectif des administrateurs. Et que les contestations (procédure mise en place à compter de ce premier janvier, je rappelle) se passent le plus pacifiquement possible.
  • Que la Foundation abandonne le militantisme politique dans lequel elle semble s'engager pour que Wikipédia reste conforme à son principe fondateur numéro 1 qui stipule qu'elle n'est rien d'autre qu'un projet d'encyclopédie.
  • Que le canal IRC #wikipedia-fr redevienne enfin un lieu vivant, où on parle un peu plus de Wikipédia autrement que pour s'y engueuler, et un peu moins de politique, de sexe ou de la vie, certes passionnante, de Poulpy.
  • Que ma timeline Twitter redevienne enfin un lieu vivant, où on parle un peu plus de Wikipédia autrement que pour s'y engueuler, et un peu moins de politique, de sexe ou de la vie, certes passionnante, de Poulpy. 
  • Etc.

Mes prévisions (qui ne se vérifieront pas car je fais l'horoscope aussi bien que Élisabeth Teissier) :

  • Wikipédia continuera sa stagnation, mais le débat entre partisans de l'expansion quantitative et partisans de l'amélioration qualitative va se faire de plus en plus pressant, à l'instar de ce qui se passe déjà sur en. Petit exemple tout frais ici.
  • Les contestations du statut d'administrateur, bien que nécessaires et constituant un progrès dans l'ordre natirel des choses, ne se feront pas sans sang et larmes. Ce sera, je le crains, l'une des principales "attractions" de ce début d'année.
  • Les difficultés, que je constate depuis quelques temps, à accepter des philosophies de Wikipédia différentes de la sienne, vont se confirmer. Mais j'espère me tromper.
  • L'engagement à caractère politique de la Foundation, et le précédent italien, vont être un des grands enjeux de cette année et, hélas, constituer une ligne de faille, déjà très visible, au sein de la communauté.
  • Le nombre d'articles labellisés AdQ va continuer à progresser, et c'est bien sûr une bonne chose.
  • Le CAr sera supprimé. Ou pas.
  • Je ne serai plus très présent sur Twitter (que j'aime de moins en moins).

Pour conclure ...

Je souhaite tirer mon chapeau à mon (ex-)collègue blogueur Popo le Chien qui, après quatre ans d'activité, a décidé de mettre un terme à son blog. Même si je suis loin d'avoir toujours été d'accord avec  ses diverses prises de position ou analyses, j'ai toujours pris plaisir à le lire et à échanger avec lui. Il a su susciter des débats intéressants, a parfois (souvent) mis les pieds dans le plat sur bien des choses, et m'a même donné l'un des meilleurs fous rires de mon existence avec sa vidéo détournant le film La Chute. Je lui souhaite une bonne continuation ailleurs et sur Wikipédia.

Je souhaite néanmoins m'attarder sur la raison qui a motivé Popo à mettre un terme à son aventure : "Il vient toujours un moment où il est bon de prendre un peu de recul et de se réinventer, ne serait-ce que pour éviter de tourner en rond : j'estime avoir suffisamment disserté sur ce projet "qui fonctionne très bien alors qu'il prouve tous les jours qu'il ne devrait pas fonctionner" pour mériter de passer à autre chose". Comme lui, cela fait maintenant quatre ans que je blogue sur Wikipédia, et je comprends parfaitement ce qu'il ressent et où il veut en venir. J'ai moi-même, de plus en plus, l'impression d'un peu tourner en rond (c'est du reste une des critiques qui m'est fréquemment adressée, et qui me semble légitime). Il est toujours très dur de parvenir à se renouveler, surtout lorsque l'on voit les mêmes choses, ou les mêmes erreurs, se répéter sur Wikipédia. Le thème en lui-même n'est pas inépuisable, et je crois en effet que l'ensemble de mes billets, sans fausse modestie, n'est pas loin d'avoir fait le tour de ma philosophie wikipédienne. Toutefois, l'essence-même de ce blog est un petit peu différente de celle du Choix du Chaos, puisqu'il s'agit dès le départ de chroniquer, donc de réagir à ce qui se passe sur Wikipédia (ce qui fait que, par nature, j'aurai toujours quelque chose à dire, comme un journal a toujours une actualité à couvrir). Même si j'ai aussi réalisé bon nombre de billets à froid, présentant mes conceptions de Wikipédia, ainsi que mes modestes réflexions sur divers aspects. C'est évidemment sur ce dernier point que j'ai de moins en moins de choses à dire, sous peine de me répéter. Même si j'ai encore, justement, un certain nombre de billets sur des thèmes pour moi inédits en projet. Et j'ai par ailleurs un autre projet qui est, à l'instar de Alexander Doria, de faire un blog hébergé par un grand média pour essayer de présenter Wikipédia aux masses non-wikipédiennes. C'est pourquoi je n'arrête pas (encore) Wikirigoler, même si mes billets seront peut-être plus espacés. Et même si, honnêtement, il n'est pas impossible, car j'y pense, que cette année 2012 soit pour ce blog la dernière (mais toutes les options restent ouvertes, il ne faut jamais tirer de plans sur la comète). 

Sur ce, je vous souhaite à toutes et tous une excellente année 2012, sur Wikipédia et surtout dans la vraie vie. 

Bilan et voeux


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierrotlechroniqueur 187 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog