Magazine Séries

Critiques Séries : The Lying Game. Saison 1. Episode 11.

Publié le 03 janvier 2012 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2012-01-03-15h56m56s61.png

The Lying Game // Saison 1. Episode 11. O Twin, Where Art Thou?.


Après une première partie de saison diffusée cet été qui m'avait moyennement convaincu (beaucoup d'épisodes de remplissage sur la fin, et un dernier épisode assez rapide sur tout ce qui était intéressant et donc ennuyeux sur tout le reste), voilà que la petite série d'ABC Family était de retour hier soir. The Lying Game s'est même payée le luxe de faire venir Charisma Carpenter en nouvelle récurrente dans la série. Un ajout judicieux pour le moment, surtout que l'actrice m'a presque convaincu qu'elle pouvait être la mère de Sutton et Emma (alors que ce n'est pas le cas dans la série) vu les traits de ressemblance. Je pense que le coiffeur (ou coiffeuse) de la série a fait un travaille sympathique qui permet à toutes les actrices de se ressembler, même au delà de la coiffure. Le teint était même le même, merci les maquilleuses. Et du coup, ce retour s'est fait en demi teinte pour moi, cette série c'est toujours du sous Ringer par moment et d'autres fois c'est plus inventif, sans être novateur non plus. Donc ce nouvel épisode était pauvre en révélations et en moments forts.
On laissait l'épisode précédent avec un accident de voiture. Sutton plongeant dans le lac avec sa voiture, et forcément elle n'est pas morte, on attend juste de voir ce que la suite peut nous apporter. Du coup l'épisode s'intéresse pas à grand chose, juste à ce mystère qui entoure l'accident de voiture, la disparition de la voiture, … Autant dire que l'épisode tourne très vite en rond et on s'ennui pas mal. Les quelques interventions du personnage d'Adrian Pasdar sont pas toujours intéressantes. J'ai l'impression que comme c'est lui le méchant de l'histoire, tout est fait pour le rendre encore plus détestable. Et ça fonctionne à merveille même, j'ai toujours autant envie d'étrangler ce personnage pathétique et même pas drôle. L'arrivée de la tante de Char, sous les traits de Charisma très justement aurait pu apporté plus de piment mais je suis content du mystère qui entour sa venue. Ce n'est pas le meilleur personnage pour le moment mais je pense au potentiel qu'elle peut avoir si elle est bien utilisée par un scénario toujours aussi lâche.

vlcsnap-2012-01-03-15h50m09s86.png
The Lying Game est une série qui a tendance à s'encrouter, et c'est vraiment dommage car je vois que les relations entre les personnages pourraient vraiment être intéressantes par moment. D'ailleurs, c'est le cas du trio Ethan/Emma. Les trois amis arrivent à nous intéresser à ce qui se raconte et ce n'est pas une mince affaire. En effet, du côté des parents tout est ennuyeux. Franchement, la mère qui s'énerve d'un coup contre sa fille (même si il y a raison), et on ne comprend pas trop pourquoi (et surtout l'actrice est très mauvaise). J'ai récemment vu un téléfilm avec Charisma Carpenter, une histoire de maison possédée où elle incarnait une médium, et j'ai bien ri. Ca n'a aucun rapport si ce n'est un seul : Charisma est bien plus sympathique dans ce genre de séries écrites avec les pieds, où elle n'a pas trop de choses à faire à part réciter son texte (je ferais l'exception Veronica Mars, seul rôle intéressant et vraiment passionnant qu'elle ait eu dans sa petite carrière).
Note : 4/10. En bref, retour assez moyen pour une série toujours aussi mal foutue.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines