Magazine Science & vie

EVOLUTION DU SYSTEME SOLAIRE (suite 2)

Publié le 03 janvier 2012 par 000111aaa

J’aborde aujourd’hui la deuxième partie  de l’article sur la nouvelle histoire des planètes du SYSTEME SOLAIRE ….

Historiquement , on n’a pas eu pour commencer  grand-chose à se mettre sous la dent…..Et il a fallu que  les télescopes spatiaux nous fassent découvrir les exo planètes géantes dans des situations parfois surprenantes  prés de leur étoile centrale ( ou même tout près )  pour qu’ on se mette un peu à réfléchir à ces étranges situations…...

C’est  donc d’abord à grands coups de calculs   de modélisation  sur des ordinateurs a grosse capacité     que   JACQUES LASKAR  a confirmé que /

-rien n’était fondamentalement stable ,   dans un système de type solaire  à cause des effets chaotiques prévisibles du théorème de POINCARE sur l’incertitude des données initiales  et sur son effet de boule de neige sur .l’orbite zéro d’une planète ;

-qu’ il existait alors des sortes de jeu de «  chaises musicales » entre certaines planètes  et que pas mal de choses étaient  carrément éjectables en dehors du système, quand le temps s’écoulait ! En particulier  les orbites des planètes extérieures (Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune) sont chaotiques à très long terme, et en conséquence possèdent un horizon de Lyapunov étendu sur un intervalle de 2 à 230 millions d'années. Dans tous les cas cela signifie que la position d'une planète sur son orbite devient à terme impossible à prédire avec certitude !

  Le résultat de tout cela est cette collection de divers systèmes possibles que la photo de son article vous a montré  la dernière fois et que confirment les observations spatiales…. «  OUI !MAIS TOUT CA CE N’EST ENCORE QUE  VOS MATHEMATIQUES  SI LOIN DE LA REALITE «  dirait WLADIMIR TEREMETZ   que la prédiction   du calcul du couple  URANUS /NEPTUNE  par  LE VERRIER   n’impressionne guère   !

Que nous apportent les nouvelles donnes aujourd’hui ? S ‘agit-il encore de modélisations plus raffinées sur le modèle standard de l’accrétion gravitationnelle ????

OUI MAIS PAS SEULEMENT !  CAR LES GEOCHIMISTES NUCLEAIRES ONT FINI PAR Y METTRE LE NEZ  ET APPORTER QUELQUES ELEMENTS EXPERIMENTAUX QUANTITATIFS…

1°LE SCENARIO DU MODELE DE NICE

Le cœur du modèle de Nice est un ensemble d'articles publiés dans la revue scientifique généraliste Nature en 2005 par une collaboration internationale de scientifiques : Rodney Gomes (Rio de Janeiro, Brésil), Hal Levison (Boulder, Colorado), Alessandro Morbidelli (Nice, France) et Kleomenis Tsiganis (Thessaloniki, Grèce . Les quatre auteurs proposent  comme  d’habitude  qu’ il se produit  d’abord la dissipation du gaz et de la poussière du disque solaire primordial, avec  agglomération ….A ce stade  ce sont les minéraux les plus réfractaires ( oxydes de calcium et aluminium   qui se condensent les premiers ….

Puis se produit la condensation des  chondres   , c’est à dire des billes de silicates  qui finissent par s’agglomérer en formant des planétésimaux   de plusieurs dizaines de km de diamètre 

Le stade suivant est la fusion de ces objets en « embryons »  de quelques milliers de km de diamètre et va jusqu’ a la formation des planètes dites telluriques :MERCURE /VENUS/TERRE/ MARS

C’est à partir de là que ça se corse !   POURQUOI  les quatre planètes géantes gazeuses   sont-elles si éloignées de leur étoile centrale  (elles se seraient formées elles-mêmes  à partir de l’accrétion  de leurs propres planétésimaux riches en carbone )…En outre pourquoi cette masse faible d MARS  et cette ceinture des astéroïdes ?

  A partir d arguments calculs et chimiques que je vous détaillerai la prochaine fois   ALLESSANDRO MORBIDELLI   étudie les virements de bords du couple  JUPITER/SATURNE/ les quatre géantes gazeuses (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune) étaient, à l'origine, placées sur des orbites quasi-circulaires à des distances d'environ 5.5 à 17 unité astronomique (UA), donc bien plus proches et plus compactes qu'à présent. Un disque dense et large de petits planétésimaux de roches et de glaces, représentant au total environ 35 masses terrestres, s'étendait de l'orbite de la plus lointaine géante jusqu'à quelque 35 UA. VOIR LA PHOTO QUE J’EXPLIQUERAI EN DETAIL

Capture MORBIDELLI.PNG

A SUIVRE


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Ventouse solaire cherche portable

    Ventouse solaire cherche portable

    De nombreux gadgets plus ou moins jolis sont proposés pour charger votre téléphone portable avec la lumière du soleil. Brandon Craven, inventeur de son état,... Lire la suite

    Par  Pwrlovers
    HIGH TECH, SCIENCE & VIE
  • Etats généraux du solaire photovoltaïque

    Etats généraux solaire photovoltaïque

    A l'initiative de 12 organisations, les "Etats généraux du solaire photovoltaïque" se sont tenus ce jeudi 27 octobre 2011. Je vous propose de prendre... Lire la suite

    Par  Arnaudgossement
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE
  • 29 - formation du systeme solaire

    formation systeme solaire

    La théorie classique enseigne que les étoiles se forment par effondrement d’un nuage interstellaire, ce qui suppose l’existence d’un seuil de masse de ce nuage... Lire la suite

    Par  Jeanjacques
    SCIENCE & VIE
  • M. Sarkozy et l'énergie solaire

    Sarkozy l'énergie solaire

    Le matin, en me réveillant, j’ai pour habitude d’écouter un peu la radio avant de me lever. Ce matin sur RTL, j’ai entendu des extraits du discours de Monsieur... Lire la suite

    Par  Brunetisa
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE
  • L’énergie solaire spatiale, possible ?

    L’énergie solaire spatiale, possible

    La fin du pétrole, c’est pour demain. Et les énergies renouvelables à des conditions économiques compétitives à toutes les heures de la journée, ce n’est pas... Lire la suite

    Par  Pwrlovers
    HIGH TECH, SCIENCE & VIE
  • Une centrale solaire inaugurée près de Durban

    centrale solaire inaugurée près Durban

    Le président sud-africain Jacob Zuma a inauguré dimanche 4 décembre 2011 près de Durban une centrale solaire à concentration, la première à l'échelle commercial... Lire la suite

    Par  Bioaddict
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE
  • Changers : un chargeur solaire interactif

    Changers chargeur solaire interactif

    Changers, une jeune startup allemande basée à Berlin vient de lancer sur le marché un système de recharge solaire portable pour smartphones, tablettes PC,... Lire la suite

    Par  Erwan Pianezza
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine