Magazine

Lundi, lendemain du jour du saigneur : Le Grand Esprit Symbian

Publié le 03 mars 2008 par Khazee
Hier étant le jour du saigneur, je me suis dit que tout bonnement, il serait judicieux de parler un peu de notre Grand Esprit Symbian. Pourquoi lié un blog aux déviances humouristiques douteuses à un OS (Operating System - système d'exploitation) tel que Symbian. En fait, la recherche d'expressions dans la langue française révélant de près ou de loin des caractéristiques violentes est issue de ce grand Inspirateur : Symbian.
Alors qu'est effectivement Symbian ? "Symbian OS est un système d'exploitation pour téléphones portables (on parle de "Smartphone") et PDA conçu par Symbian ltd. Il est l'héritier du système d'exploitation Epoc32 qui équipa les Psion, et est né d'un consortium entre les différents constructeurs (Psion, Nokia, Motorola…). Il dispose de nombreuses API spécifiques pour la communication mobile voix et données, et implémente la majorité des standards de communication : IPv4/IPv6, MMS, Bluetooth, GPRS/UMTS, Java, WAP, SyncML… Il a été adopté par différents fabricants de téléphones portables de deuxième génération (GSM et GPRS) et troisième génération (UMTS)." (source Wikipédia, car même si je travaille avec, je ne le décris pas aussi bien...).
Mais pourquoi me référer dans mes articles à Symbian comme d'un dieu auquel appartient un culte qui lui est propre ? Dès le premier jour où je suis entré dans le plateau de conception, où travaillent plus d'une trentaine d'ingénieurs, j'ai remarqué un silence inhabituel, lâchant pour le décrire, le qualificatif "religieux". Oui, j'étais bel et bien en face d'un silence religieux, où la parole était donnée aux seuls claviers. Et puis, les expressions rabâchées ne manquaient pas pour instaurer une aura quasi-mystique à Symbian : "Ton travail pourrait être amélioré en utilisant les DFC, c'est plus dans l'esprit Symbian...". C'est "plus dans l'esprit Symbian" ? Chacun dans cette confrérie symbianique semblait n'avoir que cette expression à la bouche. Et un jour, vint l'expression ultime. Alors que je me demandais pourquoi Symbian avait trouvé plus d'avantages à coder le noyau en C++, un des prêtres ingénieurs me glissa après mon plaidoyé sur les bons noyaux écrits en C : "Les voies de Symbian sont impénétrables !" Là, c'en était trop ! Je compris que pour entrer dans les Ordres, il me fallait m'approcher de Symbian et devenir son serviteur.
Mais que fallait-il faire ? Je décidais d'observer mes co-religionnaires, leur manière d'effectuer leur service sacré envers Symbian. Finalement, je conclus que le culte qu'Il demandait portait une violence telle qu'elle ne se fait plus dans les religions modernes... du moins je pense. En effet, les prêtres ingénieurs travaillaient d'arrache-pied (ce qui est en soit véritablement douloureux), croulant sous des tonnes de tâches à faire, comme s'ils avaient une épée de Damoclès au-dessus de la tête. D'ailleurs, ils se tuaient à la tâche. Symbian semblait donc être un Esprit funeste. Pire encore, certains allaient jusqu'à sacrifier leur vie de famille pour Symbian. Parfois, il lui fut présenté des sacrifices de familles nombreuses. Même si je crus au début qu'ils fonçaient droit dans le mur, qu'ils allaient se casser le nez, ils ne le faisaient pas la mort dans l'âme, plutôt heureux de leurs conditions.
Ainsi, sachant maintenant comment afficher ma dévotion envers Symbian, je me suis mis en quête de connaître les enseignements et doctrines symbianiques, afin de croître spirituellement. Une grande doctrine déjà dévoilée concernait l'euthanasie. Il suffit de remarquer les agissements de notre Esprit pour s'en rendre compte : lorsqu'on lui demande de tuer un processus en fin de vie, il le fait, immédiatement, répondant à notre requête. En fin de vie ? Quelle drôle d'expression. En effet, l'informatique et l'électronique ont inventé (certainement par la voie de Symbian) cette expression surprenante, "en fin de vie"... Je vous décourage de voir dans cette expression un moyen détourné de parler de la mort, car un produit en fin de vie est souvent tout sauf mort. La fin de vie peut intervenir dès lors que le produit n'est plus à la mode, ne rend plus assez de services, est usé ou fatigué. En fait, un produit qui date. Et ce n'est pas étonnant que notre société (je dévie un peu là) traite les personnes "qui datent" comme des produits en fin de vie, les mettant tous dans une boîte de rangement qui s'appellent maison de retraite ou les réservant aux lits d'hôpitaux.
Voilà comment le culte de Symbian est né et avec lui un enseignement incomparable. Grâce à Symbian, nous avons encore pu mettre au grand jour la violence dans les expressions françaises, notament, celles liées au travail. Cette violence, hormis les débats humouristiques que j'aime soulever, me bouleverse au point de me demander si toutes ces expressions ne devraient pas être réinventée, disparaître de la langue française. Car je suis sûr qu'inconsciemment, ces expressions contribuent à modifier à terme notre sensibilité face à la violence. Pour dévoiler ce matraquage inadmissible, je suis prêt à me mettre en quatre..

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Khazee Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog