Magazine France

Actu-fiction : victoire de Camille Geutier !

Publié le 04 mars 2008 par Jeunegarde

camille_bleu_site.jpg16 mars 2008 - 20 h : la liste de Camille Geutier remporte l’élection municipale ! Suite au coup de tonnerre du 1er tour qui a vu la liste du maire sortant, Alain Rodet, atteindre péniblement 38 % des voix, au coude à coude avec le conseiller UMP sortant, Camille Geutier (37 %), un séisme s’est produit avec la victoire à 50,1 % pour la liste UMP - Nouveau centre. La fusion de la liste MoDem de Jean-Jacques Bélézy avec celle de la droite et le maintien de la liste des Verts et de la LCR, faute d’accord avec le Maire sortant, auront eu raison de la forteresse socialiste !

Les premiers Conseils municipaux virent aux règlements de compte, tous les programmes engagés par l’ancienne majorité sont mis en stand by voire annulés. En matière de transports, en raison de sa fusion avec le centriste Jean-Jacques Bélézy, Camille Geutier doit renoncer à sa proposition de gratuité des trolley bus le samedi et met en place le tramway dont le programme coûte très cher. Le résultat n’est pas à la hauteur des attentes des usagers (lenteur, prix du ticket, accidents) qui demandent le retour du trolley.

Limoges brille désormais grâce à son nouveau club de foot : le Limoges foot élite, qui après avoir gagné la coupe et le championnat de France de L1, se retrouve au milieu des meilleures équipes européennes de la ligue des Champions. Le CSP Limoges a quant à lui du redescendre en National 1, tout comme l’USAL, faute de budgets suffisants.

Le TGV fait toujours débat ! Après l’assurance d’obtenir à Limoges une ligne à grande vitesse, opposition et majorité s’affrontent sur la gare. L’opposition souhaiterait que le TGV s’arrête aux Bénédictins alors que le Maire souhaite créer une nouvelle gare qui arriverait directement au grand parc aquatique à côté d’Ester.

L’économie reste le fer de lance de la nouvelle majorité avec la nomination d’un adjoint « chercheurs d’entreprises ». Malheureusement, celui-ci a disparu et n’a plus donné signe de vie !

Au niveau social, le Conseil municipal décide de permettre aux locataires de HLM de racheter leur logement mais devant le nombre de dossiers en attente de familles dont la situation est très difficile, peu de logements sont rachetés et de nouveaux doivent être construits.
La droite met en place une de ses promesses de campagne en créant des fêtes inter-quartiers du style d’intervilles. Résultat : 4 voitures incendiées, des poubelles en feu et deux blessés légers après la victoire de La Bastide sur Beaubreuil ! Une nouvelle épreuve aura lieu entre les cantons de Limoges centre et Limoges émailleurs !

En matière culturelle, une cité des artistes est créée au bord de Vienne, inaugurée par Mireille Mathieu et Enrico Macias. Faudel est copieusement sifflé et doit quitter la cité. Une nouvelle animation est créée : « le bœuf dans la ville » avec dégustations et folklore, Place d’Aine. Mais cette animation ne sera pas rééditée suite à l’affolement d’un bœuf qui a foncé droit sur la permanence de l’UMP et a brisé une nouvelle fois la vitrine !

Ceci n’est bien sûr que fiction et ironie en espérant n’avoir vexé personne ! Je vous laisse imaginer une victoire de la liste Limoges démocrate, les Verts pour Limoges, Limoges 100 % à gauche, Liste lutte ouvrière et bien sûr la liste Grand Limoges “notre ville, c’est notre vie”. Allez un peu d’imagination ! 

Tags: Belezy, Geutier, municipales, Rodet, TGV, tramway

Auteur: pazmany

3 commentaires

Boro
4 mars 2008 17:23

lol

Bruno
4 mars 2008 17:55

16 mars 2008 - 20 h : la liste de Alain Rodet remporte l’élection municipale ! 50,01 % Ca sent la fin d’un règne. Il avait pourtant fusionné entre les deux tours avec la LCR. Du coup, les conseils municipaux vire au grand n’importe quoi. La LCR souhaitant que la ville “municipalise” Legrand et Madrange. Les employés municipaux sont passés aux 28h (payé 45) et ils ont droit à leur panier de Noël.

Le stade de 20 000 personnes est achevé, mais l’usal est redescendu en nationale 1. Le stade ne se remplit qu’à 20 % (4000 personnes) lors des “grands” matches (Bobigny). Aucun accord n’a pu être trouvé avec la FFF ni la FFR pour organiser des matches nationaux, en raison de l’offre hôtelière qui s’étiole.

Bien qu’achevé, l’Aqualand n’a pu ouvrir, en raison des restrictions d’eau imposées par la 3e canicule successive.

Le projet de TGV par Poitiers est abandonné, faute de soutien des responsables locaux. La ligne Paris / Clermont / Toulouse est en cours d’achèvement.

Le département, dont la couleur n’a pas changé, a abandonné toute volonté de développer l’axe routier limoges-Poitiers pour privilégier, Limoges-Saint-Junien-Niort.

La mortalité a augmenté terriblement, essentiellement dû aux accidents vélo-auto, en raison de la généralisation de pistes cyclables à contre-sens.

Une nouvelle grande surface à ouvert, et la FNAC a fermé ses portes en décembre, entraînant avec elle, les quelques commerces encore actif au centre-ville.

Après un audit calamiteux sur l’insertion professionnelle dans la région, l’Université a perdu la plupart de ses formations de Master. Il n’est plus possible de continuer après la licence à Limoges, et les étudiants sont encouragés à aller continuer à Poitiers.

Dans la rue, le mécontentement enfle, et Rodet envisage de démissionner avant la fin de son mandant. Geutier, à 76 ans est déjà sur les rails. Boulestin se voit bien prendre la suite de son mentor, et a déjà commencé sa campagne autour de son grand projet de parc animalier. Bélézy lui dirige la campagne de 2012 de François Bayrou, et est promis à un bel avenir national.

Vous avez dit fiction ?

melodie
4 mars 2008 18:18

je ne dirai qu’un mot : excellent!!…

Fils des commentaires de ce billet  /  Faire un trackback sur ce billet

Laisser un commentaire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeunegarde 2824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte