Magazine

La notion de terrain, comme au foot ball !

Publié le 04 mars 2008 par Merlinbreizh
La notion de terrain Les médecines douces et les techniques de bien-être mettent l'homéostasie au centre de leurs approches. Petit à petit le monde médicale évolue (très doucement) sur la question des médecines douces et des techniques alternatives de bien-être. Grâce à des médecins comme le Dr David Servan-Schreiber, grâce surtout aux personnes de plus en plus nombreuses à tester ces méthodes et qui s'aperçoivent que souvent ça marche. Et ça marche parfois mieux que les mollécules chimiques des labos pharmaceutiques. La presse parle de plus en plus souvent de ces nouvelles approches, le monde médicale est de plus en plus souvent interrogé sur l'évaluation de ces méthodes alternatives, tel que la réflexologie. Je rêve d'un monde ou médecines douces, techniques alternatives de bien-être et médecine scientifiques fonctionneraient main dans la main, en se respectant, pour le bien-être de leurs patients, (qui sont souvent les mêmes). Personnellement je rêve de pouvoir travailler sous le contrôle de médecins. Ainsi les personnes qui font appel à moi ne le feraient plus dans le dos de leur médecin, en ayant presque peur de l'avouer. Cela éviterait bien des dérives, les charlatans ou les personnes mal formées évitant forcément la cohabitation avec la médecine. Cela permettrait surtout d'avoir une évaluation scientifique de mon travail : est-ce que la réflexologie "marche" pour ce patient ou non ? Le Dr. David Servan-Schreiber incarne le réalisme en médecine. Son livre "Anticancer" est un plaidoyé pour une approche paragmatique de la situation. "Faisons ce qui marche". Sans autre procès d'intention. Anticancer : David Servan-Schreiber envoyé par Naturavox

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Merlinbreizh 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog