Magazine

saw 4

Publié le 04 mars 2008 par Dst

saw4.jpgTitre : Saw 4

réalisateur : Darren lynn bouseman

genre : tueur en série gore

année : 2007

note : 8/10

avec un peu de retard je l’admet (et oui les vacances) je finis ma chronique des critiques de la saga saw. Aprés un saw 3 moyen, voila qu’on nous ressort un nouveau saw. alors que le trois laissé pensé que la saga était terminé et qu’il ne fallait plus s’attendre a autre chose. voila qu’ils nous sorte le cadavre…

septique ? biensur, et pourtant j’espérais au fond de moi que la franchise allez se relever de plus belle.

saw-45.jpg

Cependant, la surprise est au rendez vous. D’ailleurs, le pitch de l’histoire peu surprendre voyez donc :

Jigsaw et son apprentie sont morts. Après la mort de l’inspectrice Kerry, deux profilers du FBI, Strahm et Perez, débarquent pour assister l’inspecteur Hoffman. Ils doivent s’occuper des dernières surprises laissées par Jigsaw et tenter d’assembler, une fois pour toutes, les pièces du puzzle. Dans le même temps, c’est cette fois le dirigeant du SWAT, Rigg, qui va entrer dans le jeu de Jigsaw. Il a 90 minutes pour se défaire d’une série de pièges et sauver un vieil ami.

Alors biensur, comme toute série de ce type, la première crainte est bien sur que le film se révèle répétitif. En même temps la série a toujours sur proposer un scénario assez original tout en gardant contact avec la série et l’esprit.

saw41.jpg

le début est vraiment choc. c’est la dissection du corps de Jigsaw. Ultra gore, la saga saw s’amuse a surenchérir à chaque séquelles. hélas définitivement, bouseman n’est pas un très grand réalisateur. a aucun moment cette séquence n’est immersive. on assiste juste a du gore, et on est même pas dégoûté. entré en matière malsaine et pourtant fortement gâché.
Si l’histoire continue après cela, le vrai plaisir du film vient du fait que l’histoire s’attarde encore plus sur le passe de jigsaw.

Cela permet à la franchise de se relancer et de donner encore plus d’info. Ici on descend au fond de la naissance du mal. et ho quelle surprise. John est un homme calme et posé, très amoureux de sa femme et attendant un heureux événement. il est très intelligent. génial, cette idée permet de rendre encore plus horrible le monstre qu’il est devenu, mais surtout pourquoi il l’est devenu. Au final, le soin apporté à retranscrire l’esprit torturé de John tombe est vraiment génial.

Le film fouille le passé de jigsaw tout en permettant de voir la dimension fatale du temps et la fragilité des êtres face à leur destin. Le mieux est que Saw IV ne cherche pas à enchaîner les séquences gore. il y en a très peu et tout se passe par suggestion.  Un retour au premier saw qui permet d’augmenter la porter des meurtres.

saw-4.jpg

Le film dévoile les prémisses de ses premiers meurtres et le sadisme qu’on lui connaît a posteriori. On découvre la lente perversion de l’esprit de John et son détachement progressif envers la nature humaine, jusqu’alors estimée. C’est en cela que la dimension presque mystique du personnage fait de Jisgaw une figure du film de genre. De plus, le film accepte de nous expliquer les prémices de certain objet culte de la série. un vrai plaisir pour les fan de la série.

Hélas, le film n’est pas parfait. Bouseman fait du bouseman et cela s’en ressent. montage ultracut, mise en scène plate. malgré tout et étonnamment, il arrive a nous émouvoir dans certaine scène. Et il semblerait que sa mise en scène s’est mise a progresser.

biensur, il y a le twist. comme toujours je ne révélerais rien, mais attention il surprend vraiment et est comme toujours super bien foutu.

Au final, alors qu’on pouvait craindre un naufrage, ce saw 4 relance la série de fort bonne manière. le film donne les info qu’il faut s’attarde sur le plus important (la naissance véritable du monstre). Malgré quelque défaut, Saw IV demeure une œuvre intéressante le meilleur de la série après le deux et le trois. maintenant, il me tarde le 5 réalisé par quelqu’un d’autre. un nouveau souffle.

Share This


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Dst Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog