Magazine Sexo

Bibliomania # 2

Publié le 04 mars 2008 par Katrin

Mon terrain de jeu favori est devenu Google Books et Gallica, la bibliothèque virtuelle de la BNF (et sa nouvelle Version 2). On y trouve bien sûr des livres entiers du domaine public à compulser et à télécharger. Mais on ne trouve pas seulement des livres dits « classiques » ; on y trouve des revues, des almanachs, des bulletins, des encyclopédies, des pots-pourris, des anecdotes historiques et émoustillantes, des traités, des manuels bibliographiques et bibliophiliques, des gravures, des livres complètement oubliés parfois interdits, parfois scabreux, des livres érudits, des livres précieux...

Bijou Depuis que j'y rode comme une affamée, une sorte de "fièvre bibliophilique ou bibliomane" me prend; je peux compulser frénétiquement des livres comme "Les Almanachs Français" de John Grand Carteret qui fait l'inventaire de tous les almanachs du XVII et XIX siècle. Ce livre est truffé sur plus de 960 pages d'anecdotes, de gravures parfois galantes et de titres à faire rougir comme "Le bain amoureux", "Les escapades de l'amour ou les dissipations de tous les ages", "Les lacets de venus", "Le bijou des dames", "Les soupers lyriques", "Flore et Zéphire ou les aventures d'un bouton de rose", "Le boudoir de Mélanie" , "Les amants en voyage ou l'amour satisfait", "La partie carrée", "Docteur de Cythère"...

Bijou01

Bien sûr, mes compulsions restent sur des supports numériques... Je n'ai plus qu'une envie désormais: acquérir quelques almanachs, revues 1900 et curiosas dans leurs édition originale, que je pourrais sentir, toucher, regarder avec delectation comme il me plaira, posés sur ma table de chevet ou dans "l'Enfer" de ma petite bibliothèque personnelle...

C'est pourquoi j'ai décidé d'ouvrir cette nouvelle rubrique "Biliomania", dans laquelle je vous ferais partager mes découvertes à la fois numériques et "physiques". J'y ai mis d'anciens posts de la rubrique "Secrets de Bibliothèque" qui y ont désormais toute leur place ici...Les fureurs utérines de Marie-Antoinette, En quelle saison on se caresse avec plus de chaleur de N. Venette, Psychanalyse, fantasme et littérature, De la littérature du XVII et XVIII siècle, Catalogue de curiosa, De l'abus des nudités des gorges.

Je vous quitte sur cette petite question anodine d'un galant à sa dame:

"Le bouton qui vient de vos âmes,

Mérite-t-il d'être sucé?

Dites, Mesdames?"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :