Magazine Santé

Revue de web risque santé et voitures

Publié le 03 janvier 2012 par Damienamselem

molécule de benzene et risque santé

Le risque lié à l’habitacle

Dans cet article je vous présenterai une revue de web des risques de santé liés à l’usage de la voiture. Ces risques sont en grande partie liés aux polluants issus de la combustion du carburant comme vous vous en doutez peut-être.  L’article suivant (http://la-sante-du-futur.hautetfort.com/archive/2012/01/10/risques-sante-pour-les-conducteurs-la-pollution-au-benzene-d.html) dresse un état des lieux de la littérature médicale sur le sujet mettant en particulier l’accent sur un des acteurs principaux de cette pollution : Le Benzène, contrairement à certaines idées reçues, ce n’est pas l’environnement extérieur (les abords d’une avenue par exemple) qui sont le plus touchés par cette pollution mais bien l’habitacle de la voiture lui-même. On connait le réflexe courant de fermer les fenêtres de son véhicule quand celle-ci est exposée aux émissions des pots d’échappement, et bien ce ne serait donc pas une bonne idée en l’occurrence puisque la concentration en benzène dans l’habitacle peut atteindre des niveaux impressionnant par rapport au milieu extérieur : 27,5 microgrammes par mètre cube en moyenne. Alors que la directive européenne limite la pollution au benzène dans l’air ambiant à 5 microgrammes par mètre cube. La valeur moyenne enregistrée dans l’habitacle peut considérablement augmenter selon le type et l’heure de la circulation (heures de pointes). C’est l’extrême volatilité du benzène qui serait en cause dans cette pollution de l’habitacle : Même dans une voiture en stationnement, ce dernier s’infiltre dans l’habitacle du véhicule.

Vous pourrez par ailleurs trouver des données intéressantes, et un nombre important de références dans cet autre article  (http://www.sante-environnement.be/spip.php?article170)qui présente par ailleurs en fin de pages d’autres billets plus récents sur la thématique risque santé / voiture, telle celui-ci :

Influence de la pollution aux particules sur le poids des nouveaux nés
Un article d’après une étude publiée dans Journal international de médecine qui met en évidence les corrélations entre exposition aux polluants atmosphériques et prématurité, petit poids de naissance (PPN), et le retard de croissance intra-utérin (RCIU) : http://www.sante-environnement.be/spip.php?article491

Autres pistes : La leucémie

Pour un blog entièrement consacré à la question du lien entre leucémie et pollution au benzène,  vous pouvez vous rendre sur benzeneleukemialawblog.com un blog publié (?) par « Burke & Eisner personnal atorneys »
ainsi le billet suivant : http://www.benzeneleukemialawblog.com/leukemia/acute-myelogenous-leukemia/new-car-smell-threatens-health/ fait état (et recense) les polluants (dont le benzène) à l’oeuvre dans les véhicules neufs. Il présente la position d’un médecin qui (se basant sur une étude citée dans l’article)  recommande de conduire six mois les fenêtres ouvertes pour éliminer les risques liés à cette pollution particulière.
Le site urbanlegend lui tente de faire la part des choses en indiquant là encore quelques sources précieuses pour ceux qui s’intéressent à la question, dans cette série d’articles le point de vue précédent fait l’objet de quelques mises au point : http://urbanlegends.about.com/od/automobiles/a/benzene_in_car.htm

Les solutions

Mais il existerait des solutions : je vous invite à vous rendre sur le site suivant : http://www.cabinairtech.com/testing_results.html pour découvrir l’une d’entre elle.

Revue de web risque santé et voitures

——————————————————————————————————————————————————————————————————————-

Article publié en collaboration avec   automobile.fr  le site d’E-bay spécialisé dans la voiture occasion


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Damienamselem 53 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine