Magazine Asie

Visiter Yakushima (屋 久 岛)

Publié le 11 janvier 2012 par Laurian888

Visiter Yakushima (屋 久 岛)Yakushima est une île au large de la côte sud-est de Kyushu à côté de Tanegashima et au nord d’Okinawa. Représentant une partie de la préfecture de Kagoshima, elle est sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Bien que n’étant pas trop connue en dehors du Japon, Yakushima est une destination populaire pour les touristes japonais, dotée de bonnes infrastructures (hôtels, restaurants, transport).

Cette île qui a une superficie de 505 km2, est montagneuse et un certain nombre de montagnes culminent à plus de 1.800 mètres, y compris Miyanouradake (1935 m) et Nagatadake (1886 m). Ces montagnes très sujettes aux précipitations font que Yakushima a pour réputation d’être l’un des endroits les plus trempés au Japon (il pleut en moyenne un jour sur deux).

Sur l’île il ya plusieurs chutes d’eau, y compris celle de Ookotaki, considérée comme l’une des plus belles du pays.

En raison de son isolement, ses terrains escarpés et son climat exceptionnel Yakushima est l’une des merveilles naturelles du Japon. La côte rocheuse et les montagnes verdoyantes dans le centre de l’île sont spectaculaires. Les fleurs sauvages ornent les chemins et les forêts, les levers et couchers de soleil roses et rouge sang sur l’Océan Pacifique sont très jolis à voir.

Cependant les forêts de l’île ne sont pas vierges car des centaines d’années auparavant, la plupart de ses arbres centenaires ont été coupés pour leur bois. Les souches restent partout, souvent couvertes de mousse. Les quelques arbres de cèdre restant de plus de 1000 ans sont appelés Yakusugi, chacun est vénéré et a son propre nom. Le plus grand, appelé le Sugi Jomon, a un âge estimé à entre 2100 et 7200 ans.

Mais en raison de l’éloignement et des escarpement du terrain, il ya relativement peu de touristes. Cette foret est protégée et les visiteurs doivent veiller à ce qu’aucun déchet n’y soit laissé.

L’activité humaine représentant une petite partie de la vie insulaire, on a une faune abondante, avec notamment des cerfs et une population desinges. Les singes sauvages ne doivent pas, bien sûr, être trop approché. Contrairement à certains endroits où les singes et les humains interagissent, ceux de Yakushima ne sont pas nourris par les habitants.

Sur les sentiers de randonnée et dans les musées, il y a quelques signes d’informations bilingue anglais / japonais. Les centres d’informations touristiques, en particulier dans Miyanoura, sont trés utiles bien que l’anglais ne soit pas très parlé.

La plupart des visiteurs viennent de faire l’expérience de la cèdres antiques et des forêts. Cela nécessite beaucoup de randonnée.

Pour se rendre sur l’île, il ya des liaisons en ferry vers Kagoshima et Shimama. Les ferries «Toppy» et «Rocket» peuvent être pris de Kagoshima (2 heures de trajet). Ils coûtent vers les 7 000 Yens et opèrent 4 fois par jour. Vous pouvez aussi venir en avion, il y a un aéroport à Yakushima, situé entre Miyanoura et les ports Anbo; on a des vols directs en provenance et vers Kagoshima, Fukuoka, Osaka et Itami.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Laurian888 229 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog