Magazine

SAMEDI 23 Fevrier_ Les Hivernautes_Theatre Max Jacob_QUIMPER

Publié le 26 février 2008 par Zguignou
SAMEDI 23 Fevrier_ Les Hivernautes_Theatre Max Jacob_QUIMPER

Deuxième date de la semaine. 5h30 de route pour y aller.Un joli cumul de 22h de camion en une semaine.C’est fou le temps qu’on passe en camion. Pour passer le temps, on a donc commencé un grand projet avec Nico d’Amato. Un BD très ambitieuse  en roman photo. Les aventures de N&N. Je publie immédiatement nos deux premiers opus réalisés dans le camion et à l’hôtel, dont le style affirmé et les scénarios complexes laissent envisager une série de grande qualité.

Deux salves de musiciens aujourd’hui. Un premier départ va a Lorient pour un show case Fnac.Le deuxième va directement à Quimper pour commencer les balances. Je suis dans le deuxième camion. Dommage, ça avait l’ait marrant à la Fnac : Aucune mise en place de CD aucune pub pour le show case… un scandale !! Rien que pour voir Croot voler dans les plumes desHivernautes_Stage.jpg responsables , ça devait valoir le coup.

Le théâtre max Jacob s’est installé dans une vieille propriété charmante ; on rentre par la cour d’un petit jardin dans la buanderie, on monte des escaliers façon vieille baraque de mamie, puis soudain, au milieu d’un couloir, on tombe sur un plateau superbe dans une salle de théâtre non moins splendide. On retrouve les gars de Run Ar Puns, qui ne sont pas pour rien dans notre venue a Quimper..Accueil aux petits soins. Bertrand joue sa star et arrive du train pile pour la balance trombone, il s’est encore débrouillé pour rater le départ ce matin , me demandez pas comment. Après une balance sans accroc, nous mangeons un couscous maison excellent dans une salle voisine.
Hivernautes_Theatre.jpg
Petite frayeur, il n’y a personne dans la salle a 21H. Max blêmit et prédit une salle vide…On commencera presque 45 min plus tard devant une salle presque pleine… les bretons sont farceurs quand même. Un peu difficiles au début, le concert termine dans une ambiance survoltée. Fait marquant du concert : Max Pinto se rend compte a sa première note qu’il ne s’entend pas. Normal, il a oublié sa cellule en loge. La loge est fermée a clef. On a fait les premiers morceaux sans sax quoi :)

Suivent les Foreign Beggars,groupe HipHop avec un DJ, un Beat Boxer de haute volée, deux rappeurs et quelques morceaux enormissimes..

Peu de photos. Je n’ai décidément pas l’âme d’un photo-reporter. Je vais choper Pfel, lui , il n’arrête pas de mitrailler. Je saccage involontairement la nuit de Patou, qui s’était réfugié dans une single, en lui envoyant Boom…. Je crois qu’il m’en veut. Patou, si tu lis ces lignes, je t’aime encore.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog