Magazine Info Locale

Pasteur à l'Usine Bigo, rue d'Esquermes.

Publié le 15 janvier 2012 par Esquermoise
A la rentrée universitaire de 1856, Mr Bigo, industriel à Lille, dont le fils, Emile, suit les cours de Pasteur à la Faculté, vient le trouver.
L'alcool de betterave qu'il produit est de mauvaise qualité et dégage des vapeurs nauséabondes.
Pasteur va s'enthousiasmer pour cette cause, et innover en imposant le microscope dans l'étude des fermentations.
Selon son habitude, Pasteur quitte le laboratoire de la faculté pour aller, chaque jour, sur le terrain, rue de Lille à Esquermes, où se trouve l'usine à sucre.
Il étudie le jus fermenté et signale la présence d'acide lactique quand la fermentation n'est pas bonne. Il lui reste à prouver que le ferment est bien un germe vivant.
L'hypothèse est hardie, imaginative, audacieuse...Pasteur aimerait que ses travaux aient des retombées sur l'industrie du Nord. Il note et publie ses découvertes en 1857.
Cette année-là, sa candidature comme membre de l'Institut est refusée. 16 voix quand il lui en faudrait trente!
Il rejoint Lille et s'exclame:"Je serai heureux quand je pourrai lire un beau mémoire avec ce cri dans le cœur:Crétins que vous êtes, faites-en donc autant!

Pasteur à l'Usine Bigo, rue d'Esquermes.

voir aussi les billets des 2 et 3 mai 2009, 8 mars 2010, , 6 février 2011.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Esquermoise 113 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine