Magazine Santé

Réhydratation et alimentation en cas de gastroentérites

Publié le 16 janvier 2012 par Sophielaurerenee

sur

Réhydratation

  • D’abord, quand il y a des vomissements, attendre quelques heures après qu’ils aient cessé avant de boire ou de manger pour permettre au système digestif de se remettre. Les jeunes peuvent toutefois tenter de boire une solution de réhydratation quand ils ont passé 30 minutes sans vomir.
  • Ensuite, boire de petites gorgées d'eau ou de solution de réhydratation. On en trouve en pharmacie (Gastrolyte®), mais on peut en fabriquer soi-même (voir les recettes ci-dessous). Éviter d’en consommer une trop grande quantité d’un seul coup. Au début, on conseille de prendre environ 1 c. à soupe de solution toutes les 10 minutes, puis d’augmenter graduellement.
  • Si les vomissements reprennent, attendre 30 minutes, puis réessayer d’absorber un peu d’eau ou de solution de réhydratation.
  • Pour bien s’hydrater, consommer 1 à 2 litres d’eau ou d’autres boissons par jour.
  • Éviter l'alcool, qui déshydrate et irrite le système digestif. Éviter aussi de boire plusieurs verres de boissons gazeuses sucrées par jour (cola notamment). Leur contenu élevé en sucre peut aggraver la diarrhée. Les boissons et les aliments qui contiennent de la caféine peuvent être consommés avec modération. Selon une synthèse d’études, l’effet diurétique de la caféine apparaît seulement si l’on boit plus de 4 tasses de café par jour8. En revanche, chez certaines personnes, le café peut irriter l’intestin et aggraver la diarrhée.

Les solutions de réhydratation

Recette de l'Organisation mondiale de la Santé
- Mélangez 1 litre d’eau stérile, 6 c. à thé de sucre et 1 c. à thé de sel.

Autre recette
- Mélangez 360 ml de jus d'orange non sucré à 600 ml d'eau bouillie refroidie, additionnée de 1/2 c. à thé de sel de table.

Réhydratation et alimentation en cas de gastroentérites
 

Mode de conservation. Les solutions se conservent 12 h à la température ambiante et 24 h au réfrigérateur.

Réhydratation du nourrisson

Proposer souvent à boire une solution de réhydratation électrolytique à l’enfant (en vente en pharmacie). Proposer la solution, de préférence fraîche, plusieurs fois par heure, par petites gorgées ou à la cuillère. Il boira dès qu’il en aura besoin.

Alimentation

Tant que les malaises persistent, mieux vaut éviter de consommer les aliments suivants, qui aggravent les crampes et la diarrhée :

  • les produits laitiers;
  • les jus d'agrumes;
  • la viande;
  • les plats épicés;
  • les friandises;
  • les aliments riches en gras (dont les fritures);
  • les aliments qui contiennent de la farine de blé (le pain, les pâtes, la pizza, etc.);
  • le maïs et le son, qui sont riches en fibres;
  • les fruits, à l'exception des bananes, qui seraient plutôt bénéfiques, même chez les jeunes enfants de 5 mois à 12 mois3;
  • les légumes crus.

Une fois les nausées disparues, réintroduire graduellement une alimentation solide en privilégiant certains aliments plus faciles à digérer. Les féculents, comme le riz blanc, les céréales sans sucre, le pain blanc et les craquelins, sont habituellement bien tolérés et réduisent la diarrhée. Cesser de manger si les symptômes reviennent. Ensuite, ajouter progressivement les fruits et les légumes, le yogourt, puis les aliments protéinés (la viande maigre, le poisson, les oeufs, le fromage, etc.).

sur http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=gastroenterite_pm


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sophielaurerenee 919 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine