Magazine Santé

BINGE DRINKING: 1 américain sur 6 binge environ 4 fois par mois – MMWR

Publié le 16 janvier 2012 par Santelog @santelog

BINGE DRINKING: 1 américain sur 6 binge environ 4 fois par mois – MMWRUn adulte américain sur 6 le pratique environ quatre fois par mois, et en moyenne, absorbe 8 boissons, alerte le dernier Morbidity and Mortality Weekly Report (MMWR) des Centers for Disease and Prevention. Ces nouvelles estimations mobilisent les CDC américains qui ne s'attendaient pas à constater, à travers cette étude, que plus de 38 millions d'adultes américains pratiquent le binge drinking (défini comme la consommation de 4 verres ou plus pour les femmes et de 5 verres ou plus pour les hommes sur une courte période de temps).


Les CDC ont analysé les données recueillies en 2010 sur la prévalence de la consommation excessive d'alcool chez les adultes américains dans 48 États et le District de Columbia, sur ​​sa fréquence (nombre moyen d'épisodes par mois) et l'intensité (plus grand nombre de boissons consommées à l'occasion) parmi les buveurs excessifs.


L'abus d'alcool est rapporté par un adulte américain sur six, et ceux qui bingent ont tendance à le faire fréquemment et avec une intensité élevée. La prévalence globale du binge drinking s'élève à 17,1%. Parmi les buveurs excessifs, la fréquence est de 4,4 épisodes par mois, l'intensité de 7,9 verres par occasion. La prévalence du binge drinking (28,2%) et l'intensité (9,3 verres) sont plus élevés chez les personnes âgées de 18 à 24 ans.


Plus inquiétant, ce sont certains groupes considérés auparavant comme peu enclins à s'engager dans cette pratique, qui s'y adonnent plus souvent et consomment alors le plus de boissons. Alors que la pratique du binge semblait plus courante chez les jeunes adultes âgés de 18 à 34 ans, les buveurs excessifs de 65 ans et plus déclarent pratiquer le binge drinking en moyenne de …5 à 6 fois par mois ! Et alors que le binge drinking est plus fréquent dans les foyers à revenus supérieurs (75 000 $ ou plus), la pratique se répand dans les ménages à plus faibles revenus (inférieur à $ 25,000), à raison de 8 à 9 verres par « séance », bien au-delà du volume d'alcool qui peut mener à l'intoxication.


Cette étude, américaine, propose aussi une photographie de la pratique du Binge drinking dans les différents états, et la palme revient au Midwest, à la Nouvelle-Angleterre, au District de Columbia, à l'Alaska et à Hawaï. La prévalence ajustée sur l'âge du binge drinking dans les États varie ainsi de 10,9% à 25,6%.


Ces résultats vont déclencher une mise en œuvre plus généralisée de mesures de contrôle de l'accès à l'alcool et d'augmentation des prix pour tenter de réduire cette tendance à la généralisation de la consommation excessive d'alcool quelles que soient les tranches d'âge ou les classes sociales considérées, concluent les CDC.


Source: CDC - Morbidity and Mortality Weekly Report (MMWR) January 13, 2012 / 61(01);14-19 Vital Signs: Binge Drinking Prevalence, Frequency, and Intensity Among Adults — United States, 2010


BINGE DRINKING: 1 américain sur 6 binge environ 4 fois par mois – MMWR
Accéder
aux dernières actualités sur le binge drinking

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine