Magazine Accessoires

[SIHH 2012] Jaeger LeCoultre Duomètre à Sphérotourbillon

Publié le 17 janvier 2012 par Tendancehorlo

En 2012, Jaeger LeCoultre propulse l’horlogerie dans le 3e millénaire. Pièce inédite, la Duomètre à Sphérotourbillon réconcilie performance technique inégalée, élégance et complication démonstrative, répondant aux attentes des amateurs et des collectionneurs les plus exigeants.

Jaeger LeCoultre Duomètre à Sphérotourbillon

Gyrotourbillon 1, Reverso Grande Complication à Triptyque, Reverso Gyrotourbillon 2, Duomètre à Grande Sonnerie, Master Grande Tradition à Grande Complication, Reverso Répétition Minutes à Rideau… Au cours de la décennie écoulée, la Manufacture Jaeger-LeCoultre, forte de sa longue tradition d’invention et de son savoir-faire unique, s’est montrée d’une exceptionnelle créativité, réalisant des performances techniques qui lui ont permis de concevoir des complications parmi les plus marquantes du début du XXIe siècle.
Armée d’un savoir-faire horloger exceptionnel, Jaeger-LeCoultre n’hésite pas à repartir d’une feuille blanche lors de chaque nouvelle création, afin de marier esthétique, performance technique et fonctions uniques. C’est ainsi que sont nées le Gyrotourbillon, le Timbre Cristal, le temps civil, céleste et perpétuel exprimés sur trois faces distinctes, le tourbillon vainqueur du 1er concours de chronométrie du XXIe siècle, le Tourbillon avec spiral cylindrique, le Tourbillon Volant indiquant l’heure céleste, la Répétition Minutes actionnée par un rideau métallique, sans oublier la Grande Sonnerie reproduisant fidèlement Big Ben.
Quand, en parallèle, Jaeger-LeCoultre réfléchissait à un nouveau mouvement chronographe qui permettrait de conserver la même précision, que la fonction chronographe soit activée ou non, les horlogers n’imaginaient pas qu’ils allaient créer un nouveau concept de mouvement horloger. Ce concept s’est révélé si novateur qu’il a ouvert la voie à des fonctions inédites et donné naissance à la ligne Duomètre.
Le concept révolutionnaire Dual-Wing a pour principe de comporter deux mécanismes autonomes, avec chacun sa propre source d’énergie, partageant un organe réglant commun. De ce principe est né le premier chronographe conservant la même précision en mode fonction ou arrêt du chrono, la première montre avec un quantième ajustable avec précision au 1/6e de seconde et la première grande sonnerie à reproduire fidèlement la mélodie de Big Ben.

Autre particularité de la ligne Duomètre, la disposition des affichages sur le cadran reflète l’architecture bicéphale du concept Dual-Wing. Affichage des heures décentré sur l’axe 3 h-9 h, double indication des réserves de marche, aiguilles de deux couleurs distinctes, terminaison
argentée grenée : tout confère à chacun des modèles Duomètre une esthétique unique et une identité forte.
Un design marquant, une fonction unique et un raffinement dans la plus pure tradition horlogère : la nouvelle Duomètre à Sphérotourbillon réunit tous ces ingrédients. Cette grande complication démontre qu’il est possible d’allier performance technique, esthétique discrète et complication horlogère très démonstrative.

Jaeger LeCoultre Duomètre à Sphérotourbillon

Le Sphérotourbillon : un tourbillon ajustable avec précision
Clé de voûte du concept Dual-Wing, la précision a constitué le maître-mot pour les horlogers de Jaeger-LeCoultre lors du travail de réflexion menant à la création de la Duomètre à Sphérotourbillon. Résultat, cette montre peut se prévaloir d’être la première montre tourbillon ajustable à la seconde. A quoi bon la précision si on ne peut l’afficher !
Rares en effet sont les tourbillons avec affichage très lisible de la seconde dans un compteur dédié. Encore plus rares, ceux qui permettent de stopper la seconde. Mais aucun, jusqu’à ce jour, ne permettait d’arrêter l’aiguille des secondes et de la ramener à zéro pour effectuer un réglage ultra-précis de l’heure.
L’utilisation du concept Dual-Wing a permis aux horlogers de Jaeger-LeCoultre de créer le premier tourbillon ajustable avec précision. Un poussoir placé à 2 h permet de ramener à zéro la petite seconde située sous le tourbillon, selon le principe du retour en vol (flyback).
Particularité du retour en vol, il n’arrête pas le fonctionnement de l’organe réglant. La petite seconde se positionne à zéro, et reprend immédiatement sa course. Résultat, la montre conserve sa précision maximale même lors du réglage précis de l’heure à la seconde près.

Jaeger LeCoultre Duomètre à Sphérotourbillon Calibre 382

Un tourbillon multiaxe
Au-delà de sa fiabilité exemplaire, le trait majeur de cette montre Sphérotourbillon, quatrième pièce d’exception de la ligne Duomètre, est constitué par son tourbillon.
Imaginé pour les montres de poche, le tourbillon traditionnel ne permet pas de compenser les effets de la gravité dans toutes les positions. Seule l’adjonction d’un axe de rotation supplémentaire permet d’obtenir un mouvement de rotation tridimensionnel et, dès lors, de se montrer efficace dans toutes les positions que peut prendre une montre portée au poignet.
C’est un spectacle fascinant qu’offre, au travers du cadran ajouré, le tourbillon qui effectue un mouvement de rotation tout à fait inhabituel. En plus de la révolution autour de l’axe de sa cage en titane, le tourbillon tourne autour d’un deuxième axe, incliné de 20°. La combinaison de ces deux rotations distinctes et rapides (respectivement 30 et 15 secondes) permet d’affranchir la montre des effets de la gravité.
Ce tourbillon spectaculaire intègre toutes les innovations qui ont permis à Jaeger-LeCoultre de remporter brillamment le premier concours de chronométrie du XXIe siècle. La cage usinée d’un seul tenant dans un bloc de titane allie légèreté et haute précision. Le spiral cylindrique,
avec ses deux courbes terminales, bat avec une concentricité impossible à obtenir avec un spiral traditionnel. Le balancier, à l’inertie généreuse, oscille au rythme des 21’600 alternances par heure. Le porte-piton est quant à lui protégé des effets des chocs et vibrations que subit la montre par un système de blocage à vis.
Pour le plaisir des yeux, un fond transparent permet de découvrir l’arrière du décor et de contempler le fonctionnement du Calibre Jaeger-LeCoultre 382 assemblé et décoré à la main.

Jaeger LeCoultre Duomètre à Sphérotourbillon Calibre 382

Quand la complexité devient beauté
Cette complexité technologique sait rester d’une grande beauté. L’esprit novateur de la montre se marie avec un design inspiré par les montres de poche d’autrefois, étudié pour conférer élégance et raffinement.
Le niveau de terminaison des ébauches, réalisées en maillechort non traité, renforce la sensation d’exclusivité de la Duomètre à Sphérotourbillon. Côtes soleillées caractéristiques de Jaeger-LeCoultre, angles vifs saillant et rentrant, harmonie des formes : l’art horloger de haut niveau se reflète complètement dans l’esthétique du Calibre Jaeger-LeCoultre 382.
Respect des proportions idéales et des codes horlogers, sophistication du boîtier en or rose, sobriété et lisibilité du cadran, lunette et cornes polies, carrure satinée : l’esthétique propre à la ligne Duomètre est soigneusement préservée sur cette pièce et contraste avec le niveau de complexité du mécanisme qu’elle abrite.
Le concept Dual-Wing se traduit sur le cadran par la présence de deux espaces distincts : à gauche se situe l’ouverture révélant les secrets du Sphérotourbillon ; à droite figure le cadran principal indiquant l’heure locale et la date, subtilement placé à un niveau inférieur autour du cadran.
Un cadran additionnel 24 heures occupant la partie supérieure du cadran permet d’afficher l’heure selon un second fuseau horaire. La petite seconde se situe quant à elle dans la partie inférieure du cadran.
En concevant cette Duomètre à Sphérotourbillon, première montre à tourbillon précise à la seconde par l’entremise du concept Dual-Wing combiné à la fonction de retour en vol de la petite seconde, les horlogers de Jaeger-LeCoultre savaient-ils qu’ils donnaient le jour à l’une des pièces horlogères les plus exceptionnelles de ce début du XXIe siècle ?

Jaeger LeCoultre Duomètre à Sphérotourbillon Calibre 382

Détails TechniqueDuomètre à SphérotourbillonMouvement
  • mécanique à remontage manuel, Calibre Jaeger-LeCoultre 382, fabriqué assemblé et décoré à la main, ponts et platine en maillechort
  • 2 barillets
  • 50 heures de réserve de marche
  • 460 pièces
  • 55 rubis
  • 10.45 mm de hauteur
  • 33.70 mm de diamètre

Sphérotourbillon

  • 105 composants
  • Cage de tourbillon : titane grade 5
  • Vitesse de rotation totale : 30 secondes pour une révolution complète
  • 2 mouvements combinés. Vitesse de rotation de l’axe de cage : 15 secondes pour une révolution complète. Vitesse de rotation de la cage : 30 secondes pour une révolution complète
  • Inclinaison de la cage : 20°
  • Diamètre de la cage : 11.50 mm
  • Masse de la cage : 0.518 gramme
  • Balancier en or 14 carats avec masselottes de réglage excentriques en or 14 carats, inertie = 12.5 mg.cm2 , 21’600 alternances par heures
  • Spiral cylindrique

Fonctions

  • Heures (fuseau de voyage), minutes et petite seconde avec retour en vol
  • Réserves de marche (indications et mouvement)
  • Quantième à aiguille
  • Fuseau de référence 24 heures
  • Sphérotourbillon

Boîtier

  • Or rose 18 carats
  • Diamètre : 42 mm
  • Hauteur : 14.1 mm (y compris le verre saphir)
  • Finition polie et satinée
  • Verres saphir bombés, dureté 9, traités antireflet, sur la face et le fond
  • Étanchéité : 5 bars

Cadran

  • Grené cristallin
  • Appliques or rose

Aiguilles

  • Heures et minutes : type “feuille“
  • Petite seconde : bâton avec contrepoids en forme de poire, acier bleui

Couronnes

  • Une couronne pour le remontage de la montre, la mise à l’heure (fuseau de voyage), le réglage de la date et le réglage du fuseau de référence
  • Un poussoir à 2h pour actionner le mécanisme de retour en vol de la petite seconde

Bracelet

  • Alligator cousu main, boucle ardillon en or rose 18 carats

Référence

  • 605 25 20

Ce qui ont lu cette article ont aussi lu:

Jaeger LeCoultre: Reverso Duetto DuoLe plus grand musée virtuel pour la mythique montre révers...SIHH 2011: Jaeger LeCoultre présente la Master Grande Tradi...Jaeger-LeCoultre Haute Joaillerie et Montres d’artJaeger LeCoultre Trois nouvelles complications dans la colle...Jaeger-LeCoultre L’AMVOX5 World Chronograph LMP1Jaeger LeCoultre Atmos Marqueterie PailleJaeger LeCoultre: La Nouvelle Grande Reverso Lady Ultra Thin[SIHH 2012] Girard-Perregaux 1966 Calendrier annuel et Equat...[SIHH 2012] Richard Mille RM 037[SIHH 2012] Vacheron Constantin Patrimony Traditionnelle Tou...Jaeger LeCoultre Yearbook 2011

Rejoignez la communauté des montres


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Tendancehorlo 505 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines