Magazine Info Locale

Le dernier McDonald’s ferme ses portes en Bolivie

Publié le 17 janvier 2012 par Accueilvendee

mcdonaldLa Bolivie est le premier pays au monde à se de-Mcdonaldiser. C’est-à-dire  que McDonald’s y a fermé son dernier restaurant. Essayons d’analyser les raisons de ce procès de dénucléarisation gastronomique :

  1. McDonald’s qui était impopulaire à cause des accusations nombreuses et réitérées d’associations comme Greenpeace, qui soutiennent que cette multinationale est parmi les principaux responsables de la déforestation de l’Amazonie, dont elle achète le terrain pour y installer des élevages de viande intensif à bas prix, et y cultive le soja pour alimenter le bétail.
  2. McDonald’s et retenu responsable de l’obésité d’enfants et adultes, ou du moins de faire grossir les gens avec sa nourriture richissime en graisse et sucre, mais pauvre en fibres alimentaires.
  3. la culture de la Bolivie accorde une grande importance à la convivialité du repas et même à sa préparation.

C’est pour ces raisons, et pour d’autres, que McDonald’s continuait de perdre de l’argent en Bolivie, jusqu’à décider de faire ses valises. Il est tout de même étonnant qu’en France, le pays dont le repas gastronomique typique a été déclaré par l’Unesco « patrimoine culturel immatériel de l’humanité », il y ait plus de 1200 restaurants McDonald’s, et une quarantaine de nouveaux y sont ouverts chaque année. Peut-être que les Français déjeunent chez McDo et dinent à la française, de manière gastronomique et conviviale?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Accueilvendee 260 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine