Magazine High tech

Linky devient officiel

Publié le 17 janvier 2012 par Pwrlovers @pwrlovers

Le Journal Officiel a publié mercredi dernier l’arrêté précisant les fonctionnalités des compteurs électriques intelligents, dont l’installation est prévue à partir de 2013. L’occasion de préciser les arbitrages du gouvernement, qui navigue entre le risque de mécontenter les clients si les prix augmentent et la volonté des gestionnaires du réseau de financer le coût de cet investissement colossal. ERDF prévoit 35 millions d’exemplaires de ces compteurs en 2020, qu’il a baptisé Linky.

Le compteur Linky d'ERDF

Le compteur Linky d'ERDF

Une mesure budgétaire est actée : la mise en place d’un afficheur déporté, réclamé par plusieurs associations pour permettre aux consommateurs de suivre sa consommation sans passer par le web n’est pas obligatoire. Elle pourra donc être facturée en option, mais les données devront être disponibles sur internet. Le devis pour cet affichage externe rajoutait 50 euros par compteur, soit 850 millions d’euros pour ERDF. Sur un investissement total estimé à 5 milliards, ce n’est pas une petite économie.

Les compteurs Linky ont pour objectif de faire entrer la France dans le domaine de Smart Grids, en permettant à ERDF de connaître précisément la demande d’électricité en temps réel, afin de mieux ajuster la production.

Avec cette mine d’information, l’opérateur pourra aussi contruire un système d’effacement de la consommation lors des périodes critiques, pour éviter les black-outs. Les clients pourraient être incités à couper certains appareils vers 19 h en hiver par exemple, afin de soulager le réseau.

Schéma du réseau

Schéma du réseau selon ERDF

Les coupures seraient automatisées grâce à des dispositifs électroniques insérés après le compteur. Elles concerneraient en priorité les équipements pour lesquels l’utilisateur ne subirait pas de gène. Par exemple, on peut concevoir que les congélateurs, les climatiseurs ou les ballons d’eau chaude peuvent être interrompus quelques minutes sans même que l’on s’en aperçoive.

Reste à savoir si les clients vont comprendre ce progrès technique. Pour cela, il faut qu’ils soient persuadés qu’il répond à l’intérêt général et si possible… à leur intérêt sonnant et trébuchant.

A ce propos, l’arrêté a validé le principe des grilles tarifaires variables en fonction des périodes de consommation, précisément lors des pics de consommation. A terme, on peut envisager un système de bonus-malus selon les heures de fonctionnement des appareils de nos logements, avec des équipements intelligents capables d’optimiser notre facture.

Chaque fournisseur d’électricité pourra définir ses propres calendriers tarifaires, en plus du calendrier lié à l’utilisation des réseaux publics d’électricité. Voila qui permettra progressivement à la concurrence de s’installer durablement en France sur le marché de l’électricité.

Remonter à la source :

Linky, le compteur communicant

Arrêté du 4 janvier 2012 pris en application de l’article 4 du décret no 2010-1022 du 31 août 2010 relatif aux dispositifs de comptage sur les réseaux publics d’électricité


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pwrlovers 1531 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog