Magazine France

la trahison des clercs

Publié le 17 janvier 2012 par Gédécé @lesechogaucho

 la trahison des clercs

…. Où quand la lucidité d’un programme dit de gauche ressemble de plus en plus, au fil du temps et selon les hasards de la campagne, à de la soumission au culte du libéralisme triomphant qui nous a tant foutu dedans…

 Contrairement à ce que d’aucuns pensent (et comme on s’en contrefout ! De ces gens qui ne pensent pas mais éructent, entre deux bières) , nous aurions bien aimé ne pas avoir à tacler une fois de plus François Hollande. Mais il faut bien constater, comme je ne cesse de le marteler depuis l’existence de ce blog, qu’il y a socialiste et socialiste, et qu’il y a dans ce parti une ligne de fracture qui nécessite son implosion pour plus de clarté dans les débats.

 Comme j’aurais aimé que cela soit fait bien avant cette échéance là ! Combien faudra-t-il de défaites électorales aux présidentielles pour que les instances dirigeantes comprennent enfin que si la gauche perd, c’est parce qu’elle n’est pas suffisamment audible, pas suffisamment de gauche, vraiment ! Et parce qu’elle n’a pas su conserver son intérêt pour les classes laborieuses, hélas… D’où la montée en flèche du FN, faussement et récemment de gauche, ce en quoi personne de sérieux ne saurait me contredire sans quelque malhonnêteté intellectuelle…

 Aussi, je regarde avec un intérêt certain les soudaines réactions de l’aile gauche du PS, notamment à propos des récentes déclarations de Cahuzac, qui m’ont fait penser effectivement comme bien d ‘autres que Mr Hollande est bien mal entouré…

 L’une des seules mesures phares du programme socialiste, et particulièrement de Hollande, qui pouvait éventuellement emporter un peu d’enthousiasme, cette part de rêve dans tout ce  flou idéologique savamment entretenu pour ne surtout mécontenter personne, était cette idée de création (j’ai bien dit création!) de 60 000 postes dans l’éducation nationale. Et voilà que Mr Cahuzac est le deuxième à dire qu’il s’agira tout bêtement d’un redéploiement (au détriment de qui exactement?) de postes et non de créations… Déception, déception, chez les militants, qui découvrent la triste réalité… Que ce soit « en Guadeloupe, en Martinique ou en Guyane, où il était en tournée ce week-end, François Hollande n’a pas promis des créations de postes, mais bien de «mettre des professeurs là où on en a besoin». Une nuance de taille.

 Aussi, quand j’entends de surcroît ce même Cahuzac nous avouer « que la position de François Hollande sur les retraites était “en retrait” par rapport à celle du PS, qui promettait de revenir à un âge de départ à la retraite de 60 ans pour tous, contre 62 ans actuellement, et que pour « François Hollande, seuls les Français qui auront suffisamment cotisé pourront partir à cet âge » (source) , je me dis que voilà une deuxième trahison, que plus grand chose ne différencie cette gauche là d’une droite comme celle de Bayrou, et qu’effectivement, nous risquons fort d’assister à un duel totalement irréel… si nous ne comptions pas de plus en plus fort, motivés par le rejet d’une telle alternative, sur la folle apparition d’un troisième homme.

.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gédécé 134609 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog