Magazine Environnement

L'actrice Mylène Demongeot se mobilise contre les PCB en Mayenne

Publié le 17 janvier 2012 par Bioaddict @bioaddict

L'actrice Mylène Demongeot, connue pour ses rôles dans "Fantomas", "Bonjour tristesse", ou encore "Camping", offre son nom et sa voix à la Mayenne pour lutter contre la pollution aux PCB. L'actrice Mylène Demongeot se mobilise contre les PCB en Mayenne ¤¤ L'actrice Mylène Demongeot. donnez votre avis 12 12 personnes aiment cet article

Les effets des PCB sur la santé

Les PCB ou polychlorobiphényles, sont des composés aromatiques chlorés stables chimiquement et peu biodégradables qui entrent dans la catégorie des polluants organiques persistants (POP).

On désigne par le terme PCB une famille de 209 composés ou congénères. Dans le passé, ces 209 congénères entraient, en concentrations très variables, dans la composition de mélanges commerciaux utilisés pour leurs propriétés isolantes  et leur stabilité chimique et physique. Ces usages ont été restreints aux systèmes clos (transformateurs, condensateurs) au cours des années 1970, avant d'être formellement interdits en France en 1987.

Les PCB s'accumulent dans l'organisme des êtres vivants, plus particulièrement au niveau du tissu adipeux ; ils peuvent être retrouvés à des teneurs significatives dans le lait et les lipides sanguins. Chez l'homme, la contamination s'effectue principalement au travers de la consommation alimentaire.

Propriétaire d'une ferme depuis septembre 2011, Mylène Demongeot est tombée sous le charme de la campagne mayennaise. Mais l'affaire de la pollution aux PCB perpétrée par l'usine Aprochim, particulièrement médiatisée depuis le mois de novembre 2011, est venue entacher ce joli paysage. Déjà connue pour son engagement en faveur du bien-être animal et de la protection de la biodiversité, la comédienne vient de publier un article engagé pour dénoncer ce qu'elle qualifie de "catastrophe".

Retour sur l'affaire Aprochim

Basée à Grez-en-Bouère, l'usine de retraitement de déchets souillés aux PCB (interdits depuis 1987) est accusée d'avoir contaminé les terres, les cours d'eau ainsi que la biodiversité de la Mayenne. En janvier 2011, des traces de PCB supérieures à la norme réglementaire avaient été découvertes dans du lait produit à proximité de l'usine. En mars, cette pollution se confirme, marquant le début d'une série d'interdictions de commercialisation de produits issus des exploitations agricoles environnantes. Et qui dit interdiction dit abattage de cheptels entiers et séquestre de ces éleveurs.

Les autorités ont récemment décidé d'éliminer plus de 300 bêtes et de mettre sous séquestre une douzaine de fermes, après qu'une contamination de l'herbe et du foin, puis des animaux eux-mêmes, a été constatée."Le 4 janvier 2012, dans le journal " Ouest-France ", je lis qu'un sixième troupeau a été abattu et l'information avait été tenue secrète !" s'indigne Mylène Demongeot. Touchée par cette affaire, dont le bilan environnementale et économique ne cesse de s'alourdir, l'actrice compte alors apporter son soutien à la Mayenne et à ses habitants.

Mylène Demongeot appelle au rassemblement

Ainsi, la comédienne appelle au rassemblement "pour lutter contre l'empoisonnement de l'environnement et de ses espèces vivantes". Affirmant que "la question n'est pas de fermer l'usine et de mettre des ouvriers au chômage", elle s'indigne contre l'attentisme des élus et interpelle les dirigeants d'Aprochim, afin qu'ils mettent en oeuvre une rapide dépollution. "Il faut qu'Aprochim et ses employés prennent conscience de la gravité de la situation pour mettre en place des mesures de sécurité environnementales incontestables" écrit-elle dans un article publié lundi 16 janvier.

"Il ne suffit pas de dédommager les fermiers en payant les bêtes abattues... Trop simple ! Parallèlement les habitants doivent se prêter à des analyses poussées afin de déceler leur taux de contamination" explique Mylène Demongeot qui veut alerter l'opinion et évoque même l'organisation d'une action de dons "pour permettre aux éleveurs ruinés de continuer à nourrir leurs troupeaux, en tout cas pour ceux qui ont refusé d'abattre leurs bêtes."  Celle qui s'engage aux côtés d'associations comme la Ligue de Protection pour les Oiseaux, L214 ou Anjou Mayenne Environnement, se dit prête à continuer son combat jusqu'à ce qu'il soit entendu.

Au-delà de faits accablants pour Aprochim (méticuleusement énoncés dans son article), l'actrice mène un combat plus large contre la pollution industrielle, la malbouffe et l'agriculture intensive.

AM


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bioaddict 1760784 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte