Magazine Santé

CANCER des voies BILIAIRES: Identification d’une première signature génétique – The Oncologist

Publié le 19 janvier 2012 par Santelog @santelog

Ces chercheurs de l'Hôpital général du Massachusetts (MGH) ont identifié une nouvelle et importante signature génétique associée au cancer des voies biliaires, un cancer rare, mortel au traitement limité. Leurs conclusions, publiées en ligne dans The Oncologist, suggèrent que ces mutations identifiées sur 2 gènes pourraient être à l'origine de près d'un quart des tumeurs des voies biliaires et placent un espoir dans de nouveaux médicaments qui cibleraient ces mutations.


CANCER des voies BILIAIRES: Identification d’une première signature génétique  – The Oncologist
«Les patients atteints de cancer des voies biliaires ont un pronostic généralement négatif. La plupart d'entre eux sont diagnostiqués à un stade avancé ou métastatique, au moment où la résection chirurgicale n'est plus possible," explique le Pr. Andrew Zhu, directeur de recherche au MGH, professeur à la Harvard Medical school et co-auteur de l'étude. "Identifier cette nouvelle mutation relativement fréquente dans ce cancer peut avoir des implications importantes pour le diagnostic, le pronostic et le traitement des patients porteurs de la mutation."


Un cancer diagnostiqué tardivement et à faible pronostic : Les différents cancers de la vésicule et des voies biliaires sont diagnostiqués chez 12.000 patients, chaque année, aux États-Unis (32.000 patients sont traités en France pour les cancers du foie et des voies biliaires), mais seulement 10% des patients seront diagnostiqués à temps pour bénéficier, avec succès, du traitement chirurgical. Les auteurs précisent que la chimiothérapie est modérément efficace, conduisant à une durée de survie moyenne de moins d'un an.


13 à 23% des tumeurs « biliaires » présentent ces mutations : Le Laboratoire de recherche translationnelle du MGH a sélectionné pour cette étude des prélèvements de 287 patients atteints de tumeurs gastro-intestinales. Les chercheurs ont constaté avec surprise que 3 des 12 cancers des voies biliaires présentaient des mutations dans le gène appelé IDH1. Ils ont vérifié la présence de ces mutations dans 87 échantillons supplémentaires (62 tumeurs des voies biliaires et 25 tumeurs de la vésicule biliaire). Les mutations sur IDH1 sont retrouvées dans 13% de toutes les tumeurs des voies biliaires et dans 23% des tumeurs intra-hépatiques. D'autres mutations, moins fréquentes, ont également été identifiées sur le gène IDH2.


"Les mutations dans ces gènes entraînent des anomalies qui affectent profondément le fonctionnement normal d'une enzyme du métabolisme», explique l'auteur principal, le Pr. Darrell Borger.


Bien qu'aucun des médicaments disponibles actuellement ne cible les mutations des gènes IDH, des efforts considérables sont en cours pour leur développement, ajoute Andrew Zhu. "L'identification de ces mutations dans le cancer des voies biliaires soulève l'opportunité de pouvoir le détecter et prédire le pronostic ».


Source : Massachusetts General Hospital (Visuels) « Novel gene mutations associated with bile duct cancer” et The Oncologist doi:10.1634/theoncologist.2011-0386 “Frequent Mutation of Isocitrate Dehydrogenase (IDH)1 and IDH2 in Cholangiocarcinoma Identified Through Broad-Based Tumor Genotyping

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine