Magazine Cyclisme

TOUR DE MURCIE : RESULTATS DE LA 2e ETAPE

Publié le 05 mars 2008 par Cyclisman
La deuxième étape du Tour de Murcie, cataloguée comme l'étape reine de l'épreuve, a tenu ses promesses et a apportée un premier écrémage du côté des favoris.

Le peloton ne fut pas à la fête aujourd'hui ; avec un col de 3e catégorie et deux ascensions de 1ere catégorie, les attaques étaient assurées ! Dans l'Alto del Collado Bermejo (col de 1ere catégorie, dont le sommet est situé à 30 km de la ligne), 6 coureurs prirent la fuite : Alejandro Valverde menait ainsi la danse en compagnie d'Alberto Contador, Manuel Vazquez, Stefano Garzelli, Ezequiel Mosquera et Riccardo Serrano. Lors de la descente vers Toiana, le groupe se devait de collaborer puisque leur avance n'était pas grande ; mais les 6 hommes de tête ne parviennent pas à s'entendre, et ils sont rapidement rattrapés par un groupe de la même taille, comprenant entre autre Sastre et Rubiera. La douzaine de coureurs ne s'entendent toujours pas, et finalement aux environ du dernier kilomètre, Rubiera décide de tenter sa chance. Seuls Kiriyenka et Perez tentent de le suivre, mais l'espagnol de chez Astana réussit à l'emporter avec une roue d'avance sur Perez, qui se console en prenant les rênes du général. Derrière, Alejandro régle le groupe pour la 4e place...

Doublé espagnol donc, mais sans victoire de Valverde...une déception car Alejandro avait tout pour gagner cette étape, mais il n'a pas réussit à prendre sa chance : il a préféré attendre un sprint entre les 12 coureurs du groupe plutôt que d'attaquer : on a bien vu le résultat...Rubiera a tenté sa chance, il a réussit !
C'est loin d'être la 1ere fois que Valverde adopte cette attitude, et l'exemple le plus marquant fut probablement lors de l'Amstel Gold Race, l'an passé, où Valverde semblait le plus fort, mais il n'a pas bougé : résultat, c'est Di Luca qui en a profité...

Pour se consoler, on peut se dire que Valverde est quand même maintenant dans les premières positions du général (5e, à 6 secondes de Perez, autrement dit très proche de la première place) ; c'est déjà ça de gagner. Et puis rappellons nous que ce n'est que le Tour de Murcie, et même si l'épreuve rassemble quand même Contador, Valverde, Sastre et Menchov (!), la gagner n'est pas un objectif pour Valverde, donc qu'il n'attaque pas n'est pas si surprenant : il suit car il peut suivre, mais il ne forcera pas s'il peine et il n'attaquera pas forcément s'il se sent fort : pas la peine de se fatiguer, nous sommes encore loin du Tour (certains pourraient me dire : raison de plus, il a 4 mois pour récupérer de ses efforts ! Mais justement, le Tour se prépare et se gagne bien avant juillet, tout effort en trop peut donc se faire ressentir en Juillet !).

Classement 2ème étape :

1. José-Luis Rubiera (ESP, Astana) les 152,5 km en 4h18'14"
2. Aïtor Perez (ESP, Extremadura-Grupo Gallardo) m.t.
3. Vasil Kiryenka (BLR, Tinkoff Credit Systems) à 2 sec.
4. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) à 6 sec.
5. Stefano Garzelli (ITA, Acqua & Sapone-Caffè Mokambo) m.t.
6. Riccardo Serrano (ESP, Tinkoff Credit Systems) m.t.
7. Alberto Contador (ESP, Astana) m.t.
8. Ezequiel Mosquera (ESP, Karpin-Galicia) m.t.
9. Antonio Colom (ESP, Astana) m.t.
10. Manuel Vazquez (ESP, Contentpolis-Murcia) m.t.

Classement général :

1. Aïtor Perez (ESP, Extremadura-Gruppo Gallardo) en 9h18'25"
2. José-Luis Rubiera (ESP, Astana) m.t.
3. Vasil Kiryenka (BLR, Tinkoff Credit Systems) à 2 sec.
4. Alberto Contador (ESP, Astana) à 6 sec.
5. Alejandro Valverde (ESP, Caisse d'Epargne) m.t.
6. Manuel Vazquez (ESP, Contentpolis-Murcia) m.t.
7. Stefano Garzelli (ITA, Acqua & Sapone-Caffè Mokambo) m.t.
8. Antonio Colom (ESP, Astana) m.t.
9. Ezequiel Mosquera (ESP, Karpin-Galicia) m.t.
10. Riccardo Serrano (ESP, Tinkoff Credit Systems) m.t.

Cette étape nous aura montrer les hommes forts de l'épreuve, mais elle n'aura pas pu les départager (les 11 premiers se tiennent en 6 secondes !) ; le contre-la-montre de vendredi le fera probablement, même si après la vingtaine de km, les écarts ne seront pas énormes n'ont plus.

En attendant le chrono, la 3e étape demain comportera deux cols de 3e catégorie. Les attaquants pourront aussi jouer leur va-tout, mais nous n'attendons pas de bagarre entre les favoris : il faudra récupérer de l'étape d'aujourd'hui et se préserver pour le CLM de vendredi.

 


(source de l'image : Abarca Sports)

 


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cyclisman 14 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines