Magazine

Revue de la quinzaine passée

Publié le 23 janvier 2012 par Jfa

Articles à lire, en entier, sur mon nouveau blog.

- 10/01/12, "Taxe sur les transactions financières": De quoi s'agit-il ? La taxe Tobin proposée par un économiste libéral américain en 1972, pour ralentir le rythme des transactions financières, reprise par ATTAC, proposée par L. Jospin mais rejetée par DSK entre 1997 et 2002, qualifiée d'absurdité  créatrice de quelques dizaine de milliers de chômeurs par N. Sarkozy en 1999, adoptée dans son principe par les députés en 2001 sous la condition qu'elle le soit par tous les pays de la Communauté Européenne,....

- 11/01/12, "Quotient familial":Au départ, pour moi, l'excellent livre de Landais, Piketty et Saez, "Pour une révolution fiscale" proposant de remettre à plat notre fiscalité qui, préconisant la fusion de l'impôt sur le revenu et de la CSG dans une logique nettement plus progressive, et le prélèvement à la source. Cela obligeait une individualisation de l'impôt sur le revenu, comme pratiqué au Canada, au Japon, en Finlande, en Grèce, en Suède, aux Pays-Bas, en Autriche et au Royaume-Uni. Cela suppose une modification du quotient conjugal et du quotient familial (instauré en 1945), vous savez, cette demi-part accordée pour chaque enfant à charge et d'une part complète à partir du 3ème enfant, lors de la déclaration des revenus...

- 12/01/12, "Quelques lectures": Je fais partie de ces gens qui ne peuvent rester très longtemps sans lire de vrais livres, de papier, que j'annote et ré-annote lors de chaque lecture, de telle manière que, pour les plus intéressants (pour moi), et que je relis 4, 5, 10 fois, ils deviennent quasiment illisibles pour d'autres. Et ces livres, par leurs genres, marquent plus sûrement les saisons que le calendrier. Ainsi, dès que je vais à la Fnac acheter des polars (quasiment les seuls romans que je lise), je sais que les grandes vacances approchent, même si, maintenant retraité, je n'ai plus à me soucier de ces repères...

- 13/01/12, "Disons enfin le vrai...": Je l'avoue, j'ai presque été convaincu des dires apocalyptiques des sarkoziens affolés de la perspective d'une victoire de la gauche qui:  - prive le gang du Fouquet's des prébendes, sinécures et places que leur a distribué leur factotum. - libérant la justice, puisse envoyer en prison un certain nombre de ces si belles personnes, - fasse participer les riches, la finance et le Cac 40 au comblement des déficits qu'ils ont creusé...

- 14/01/12, "AH AH AH!": Ah que cela a dû lui faire mal cette dégradation-sanction du marché-même (dont il est une des petites mains), d'une politique calamiteuse.  Pourtant, il s'était mis au boulot avec zèle, privatisant ce qui pouvait encore l'être, menant une politique systématiquement injuste socialement pour plaire à ses mandants, aux ordre du Medef, des financiers et du Cac 40. Hélas il l'a fait avec tant d'incompétence qu'ils le dégradent.

Oh, cela arrive partout que des patrons avertissent ou engueulent, et qui en arrivent même à le virer,  un domestique ou un employé, certes zélé et fayot, mais bon à rien. La domesticité suppose des compétences autres que les gesticulations et les postures, le battage médiatique, les diarrhées législatives, la désignation de boucs-émissaires, les opérations de basse-police, ..., où pourtant il excelle....

- 15/01/12, "Musique du dimanche": Cela ne date pas d'aujourd'hui, j'ai toujours eu un faible pour la Lionne, déjà du temps où elle travaillait avec Ike. Je n'en parlerai pas davantage. Ecoutons:

- 16/01/12, "Qu'importe la réalité...": Des commentateurs avisés ont, depuis longtemps, souligné la propension de N. Sarkozy à se moquer totalement de la réalité, l'essentiel étant d'occuper la scène par des déclarations, des propositions, voire des lois votées, sans jamais aucun autre résultat que de faire causer. Il en va ainsi des résultats des lois succesives relatives à la sécurité, de "La crise est finie", ou de la baisse annoncée et ré-annoncée du chômage, puis de "Ça y est, l'Euro est sauvé", ...

- 17/01/12, "Difficile...": Difficile aujourd'hui de choisir, dans l'actualité de ces derniers jours, le thème d'un post. Non pas que l'actualité soit plate, au contraire. Il y aurait tant de thèmes à développer... En premier, je me permettrais une critique de JL Mélenchon, appelant à résister aux agences de notation. Certes, leur bilan n'est pas bien flambant, elles qui ont, jusqu'au bout, décerné du triple A aux titrisations des subprimes qui sont à l'origine de cette gigantesque crise financière, économique et sociale... Mais, en ce qui me concerne, ces agences ne me gênent pas...

- 18/01/12: "Enfumages et manipulations": - "Scandale de l'IGS : un témoin victime de chantage sexuel", Le Point.   - "Anne Lauvergeon accuse l’Élysée de «déstabilisation systématique»", Libération.  - "En 2011, la délinquance a baissé selon Guéant", Libération, mensonge systématiquement répété, à l'encontre des faits, depuis 2002, et à laquelle se rajoute aujourd'hui, l'augmentation de "la délinquance étrangère" - "Sarkozy : la dégradation de la note de la France "ne change rien"", Le Monde....

- 19/01/12, "Variations sur des thèmes": On a déjà noté les déclarations de MM Delanoë, Collomb, Vallini, Montebourg, remettant allègrement en cause les termes de l'accord-désaccord électoral entre EELV et le PS, à la grande joie de certains. A Nice, nous avions déjà expérimenté la chose lors de la cantonale partielle du 6ème canton de 2007 ou 2008. Il est certain que ces comportements vont renforcer la confiance dans les déclarations du PS, y compris pour ces Présidentielles. Mais les choses ne s'arrêtent pas là:

- 20/01/12, "DCRI": La Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI) "est le service de renseignements du ministère de l'Intérieur français, au sein de la Direction générale de la Police nationale, née de la fusion de la Direction de la surveillance du territoire (DST) et de la Direction centrale des Renseignements généraux (RG)". (Wikipedia). Sa création fut annoncée dès septembre 2007, c'est dire la hâte qu'avait N. Sarkozy à mettre un tel service en place, dont la direction fut confiée à un de ses très proches, B. Squarcini. On a vu les suites calamiteuses de son premier fait d'armes: l'affaire de Tarnac...

- 21/01/12, "Dérives sémantiques":Je reposte un billet de janvier 2009 sur mon ancien blog. Les mots dérivent. Les emprunts aux langues antiques aussi. Il en est ainsi du "symposium" ou "symposion", que tout un chacun, et le dictionnaire, définissent comme un colloque, ou congrès de spécialistes. Feu JF Revel (“Un festin en paroles, Histoire littéraire de la sensibilité gastronomique de l’antiquité à nos jours”- 1ère éd. en 1978, Texto éditions) indique que le terme désigne, chez Xenophon, une réunion d'hommes au cours  de laquelle on buvait du vin, force vins, tout en assistant à des numéros plus ou moins artistiques...

- 22:01/12, "Musique du dimanche": J'aurais dû consacrer ce post à Etta James, grande blueswoman, mais tant d'autres vont le faire que je préfère vous proposer Al Green,  en référence à l'actualité de B. Obama.

- 23/01/12, "Pot au feu": Il y a des grandes questions existentielles! Faut-il mettre la viande du pot au feu dans l'eau froide (afin qu'elle diffuse dans le bouillon) ou dans l'eau déjà bouillante afin qu'elle garde tous ses sucs ? Comment obtenir un bouillon qui ait un maximum de goût ?  Quels types de légumes conviennent ? Avec quels assaisonnements ? Moutarde, Gribiche ? ...

A la quinzaine prochaine...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jfa 25 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte