Magazine Séries

Critiques Séries : Shameless US. Saison 2. Episode 3. I'll Light A Candle...

Publié le 23 janvier 2012 par Delromainzika @cabreakingnews

vlcsnap-2012-01-23-18h30m34s136

Shameless US // Saison 2. Episode 3. I'll Light a Candle For You Every Day.


Evidemment, depuis que la série a débutée, on sait qu'elle n'est pas une comédie (et pourtant, elle est traitée comme une comédie aux Etats-Unis si j'ai bien compris, dommage). Bref, ce nouvel épisode nous plonge une fois de plus dans la dépression des Gallagher et des évènements qui viennent frapper leur famille. La première bien évidemment c'est Frank qui veut se marier avec sa nouvelle petite amie qui est sur le point de mourir afin de toucher sa pension (il ne pense vraiment qu'à l'argent). Sauf qu'il va très vite découvrir combien ce qu'il voulait faire (et à fait - il a quand même empêché la pauvre femme d'avoir un coeur qui lui était destiné -) était clairement pas une bonne idée. La liaison de cet épisode à la mort par de multiples références avec la soeur qui est devenue complètement tarée de religion et qui a hâte de mourir pour retrouver Dieu (je sens que l'on va avoir à faire à un suicide cette saison, c'est prévisible comme tout). Et puis la scène finale, où Frank fait ce qu'il avait promis à sa petite amie : allumer un cierge tous les jours pour elle - le tout en prenant soin de vider les dons de l'église.
Bon, il y a des trucs pas super dans cet épisode comme les trois tonnes de faux raccords qui m'ont vraiment empêcher d'apprécier l'épisode à sa juste valeur. J'avais l'impression de ne voir que ça du début à la fin de l'épisode. Mais en fait c'est une scène en particulier, celle avec Frank au bar qui commande ses trois shot de whisky. C'est à partir de là que le réalisateur tombe en rade et nous fait du grand n'importe quoi. Car oui, il n'y a pas d'autre mot pour décrire ça. Cet épisode permet également à Fiona de se libérer (en quelque sorte). Avec ses multiples conquêtes, qu'elle enchaîne comme on enchaîne les gressins eu restaurant. Mais le plus intéressant c'est qu'elle va trouver un sac dans le métro, un Louis Vuitton tout de même et qu'elle va trouver 500 dollars dedans (qu'elle va garder pour offrir un superbe repas à sa famille dans un restaurant avec buffet à volonté). J'ai bien aimé l'intrigue autour de Fiona, même si j'ai préféré ses histoires de coeur pas forcément roses. Car la pauvre, elle n'a vraiment pas de chance.

vlcsnap-2012-01-23-18h32m58s50.png
D'ailleurs, sort une très belle scène qui dure dix secondes (à 7 min 45). C'est complètement out du sujet, mais ça fait son effet. Ce côté complètement barré m'a offert un bon moment avec la série. J'aime les effets de style quand c'est bien utilisé. Et ici on en fait pas trop, ce qui est parfait. Du côté de Ian, il veut toujours se faire enrôler. Je ne sais pas trop ce qu'il y a a tirer du personnage maintenant mais il serait temps que son petit ami revienne le voir. Quant à Lip et ses inventions ou encore son histoire d'amour c'est pas vraiment du grand art. Disons que ça se suit (pour le moment). J'aime bien le personnage de Lip et il a du potentiel mais il va falloir que ça sorte. Et pendant ce temps, Kevin veut acheter le bar dans lequel il travaille afin de ne pas perdre son travail, contre les conseils de Veronica bien évidemment. Cette dernière reprend un peu d'importance dans la série, ce qui est non négligeable. Bref, au final, voilà un bon épisode de Shameless US, souvent triste (la vision de la mort quand même), mais également fucked up (Fiona qui se retrouve à appeler Steve… va -t-il revenir ?)…
Note : 8/10. En bref, touchant d'un côté, fucked up de l'autre. Du Shameless dans toute sa splendeur.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines