Magazine High tech

The Secret World, je l’ai essayé.

Publié le 24 janvier 2012 par Playerstory @playerstory

The Secret World, je l’ai essayé.La première phase de bêta fermée s’est terminée et quelques mots sur ce prochain MMORPG assez attendu s’imposent.

Tout d’abord la première chose flagrante quand on joue à The Secret World, c’est que le jeu est doté du moteur 3D d’Age of Conan, l’autre production de FUNCOM.

Ce qui est une bonne chose car un moteur qui a fait ces preuves permet de passer outre bien des bugs auxquels on a pu être heurté aux premières heures d’Age of Conan. De plus on était déjà en Haute Définition et le rapport des détails personnages/paysages est très intéressant (pas des perso magnifiques dans des décors pauvres ni de perso cubique dans des décors somptueux).

The Secret World, je l’ai essayé.
Les environnements parlons-en, comme il s’agit d’un univers post apocalyptique, nous arpentons des villes infestées de monstres, celle-ci fourmilles de détails là ou d’autres jeux du genre peinent à retranscrire la densité d’une ville.

On en sait maintenant plus sur le système de progression dans The Secret World. On savait déjà qu’il n’y a pas de niveaux mais sachez que nos bons vieux points d’XP sont bien là. Ils servent à gagner des points d’aptitudes que l’on pourra distribuer à notre guise dans la ou les spécialités de notre choix.

Il y a trois grands axes de spécialités : les armes blanches, les armes à feu, et la magie.

Chaque spécialisation est divisée en 3 sous spécialisations, il y a donc de quoi faire entre des profiles archi offensif, à distance, corps a corps, soins, avec la possibilité d’un profil hybride.

Les interfaces ont un style high-tech très sympa et sont fluides. A noté les missions données par les PNC s’affichent de façon contextuelles, s’intègrent bien dans l’environnement et nous évite ainsi de grosses fenêtres en plein milieu de l’écran.

Les missions se divisent en catégories et il n’est possible de traiter qu’une mission par type de quête à la fois (pas sur que ce principe soit conservé)

The Secret World, je l’ai essayé.
J’ai remarqué qu’il est plutôt facile de progresser en solo, il faudra voir si c’est toujours le cas au haut niveau.

Un aspect sympa du jeu nous le savons, se sont ces trois mystérieuses organisations (factions), il est un peu dommage que l’on ne se sente pas plus impliqué dans ce choix, on se retrouve très vite dans les mêmes map que les joueurs des autres factions, on ne voit pas trop ce que ca change du-coup.

Voilà, c’est observations découlent d’un essai de beta et ne sont donc pas définitives. On en reparle après la ou les prochaines phases de beta qui débutent…. maintenant !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Playerstory 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte