Magazine

Pubs Monster

Publié le 25 février 2008 par Opinionwatch

Monster, leader mondial du recrutement on-line, revient en force sur la toile avec de très belles réalisations signées BDDO Worldwide. Les internautes adorent…

Pubs Monster

4 spots internationaux
La cigogne“, “Legs“, “L'aube” et “Les rails” sont les noms donnés aux nouveaux films publicitaires diffusés depuis le mois de janvier aux USA, en Angleterre et dans le reste de l'Europe sur Internet, en TV et ailleurs.

…réalisés par des pointures de la pub…
Cette campagne globale a été « le fruit de toute une équipe qui a impliqué des gens à l'échelle mondiale se rencontrant pour aider à la création d'une campagne de Monster » selon le PDG de l'agence new-yorkaise, qui s'est payé les services de réalisateurs très renommés comme Rupert Sanders. Ils parviennent à nous faire voyager avec style dans des univers thématiquement et visuellement vraiment originaux.

…pour capter les internautes…
Le but est clairement d'amener l'internaute lambda [dont je fais partie] à réfléchir sur sa vie et ses ambitions professionnelles afin d'éviter de prendre le train-train de la routine, d'exploiter un maximum son potentiel, et, in fine, de trouver “The Job” qui correspond à son profil.
Pour l'occasion, le site a fait peau neuve côté graphique (logo+design) et développe des fonctionnalités nouvelles notamment la page personnalisable.

Pubs Monster

… mais surtout préserver un leadership fragile

Le e-recrutement est en pleine restructuration. Dans un contexte bouillant, Monster a récemment fait l'acquisition de Affinity labs pour 61 M€, société californienne spécialisée dans la fédération de communautés professionnelles (ArtBistro.com, Nurselink.com…) dans le but d'absorber rapidement des compétences en matière de « social networking » et de stratégie communautaire on-line.
Il est certain que les réseaux sociaux professionnels (Viadeo, Linkedin et Ziki), les sites et blogues d'emplois (l'Apec, Cadremploi, Veille et TIC), les agrégateurs de flux (Google, Netvibes et Webwag) se sont considérablement banalisés dans les usages de masse d'Internet, et qu'il en retourne de la survie de Monster de se positionner sur ce segment en pleine effervescence.

Les dirigeants espèrent ainsi réussir à prendre le virage stratégique du web 2.0 en soutenant l'activité par des efforts R&D et publicitaires conséquents. Sal Iannuzzi, CEO de Monster, ne cache d'ailleurs pas ses ambitions quand il parle de « Monster comme étant […] un outil très utile pour aider les gens à achever leurs buts dans la vie ».

Autre info, on a appris dernièrement que Rupert Murdoch pourrait bien diriger son appétit sur Monster par l'intermédiaire de News Corp's après avoir racheter MySpace en 2005. Affaire à suivre donc…

Succès de la campagne sur le net
Dans l'absolu, c'est une jolie opération qui a fait l'unanimité sur la blogosphère, sur Youtube, Dailymotion, Kewego ; Koreus…Les commentaires élogieux se multiplient et c'est assez rare de voir une campagne jouir d'une telle “aura”. Je mets au défi quiconque de trouver un avis négatif à son sujet. Je compte d'ailleurs parmi les fans…de la cigogne.

  • Voir les pubs de Monster?

La cigogne, Legs, L'aube


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Opinionwatch 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte