Magazine

Ces républicains qui défient Obama

Publié le 31 janvier 2012 par Fred Camino @elc95
Ces républicains qui défient Obama
Début 2009 l'affreux et nullissime George W. Bush quitte son poste de président après 8 ans de pouvoir et une guerre mondiale contre le terrorisme complètement ratée. Barack Obama a gagné l'élection présidentielle quelques mois plus tôt contre le républicain  McCain et le monde entier était enfin soulagé de ne plus voir la clique de va t'en guerre des Dick Cheney et Donald Rumsfeld. L'Amérique avait de nouveau de la gueule.
Quatre ans plus tard, les primaires républicaines sont presque terminées, des nouvelles têtes sont apparues et je ne pas très optimiste à la vue des CV des deux candidats finalistes. D'un coté nous avons Newt Gingrich,  un fonceur un peu excentrique qui bastonne facilement l'adversaire, un vrai réac puissance 10 nostalgique de l'époque Reagan, il est contre l'avortement, contre le mariage homosexuel, contre le social, contre ce qui peut aider les gens pauvres  mais il adore l'argent, les lobbys,  l'ordre moral, la messe le dimanche matin mais ne crache pas contre la bagatelle en cachette. Trois femmes pour un type qui fait la morale, c'est fort. Sa force: il promet n'importe quoi pour se faire élire comme coloniser la lune par exemple. De l'autre coté un pur mormon qui ne fume pas, qui ne boit pas, qui ne baise pas, qui ne doit pas s'amuser mais qui a une bonne gueule de gendre idéal qui plaît aux mémés. Il a fait sa fortune  dans les années 80 et 90 avec son fond d’investissement Bain Capital, en réalité un fond de charognards qui démantelait les entreprises en difficulté et qui mettait tout le monde à la lourde avant de revendre ce qu'il en restait en faisant un maximum de fric.  ce type sous ses airs de gars sympa est responsable de milliers de chômeurs. Et Il trouve le moyen de ne payer que  15% d'impôts quand l'américain moyen en est à 35%.  Et dire que l'on trouvait déjà Sarkozy proche du pognon, là on est dans la catégorie supérieure, les US ont toujours eu de l'avance.Et ils ont l'air de plaire aux américains ces deux là, du moins chez les ploucs. Je ne comprendrais jamais comment des gens à la limite de la misère puissent voter pour eux. Fond d'investissement contre lobbyiste, les deux candidats sont loin du peuple mais plaisent, c'est un grand mystère pour moi. Le pognon, la religion, les lobbys, de l'ultra-libéralisme et des armes, le rêve américain selon les républicains et les ploucs.
Voilà ce qui nous attend si Obama se plante dans sa campagne présidentielle et ce n'est pas sa femme qui va l'aider en ce moment, elle a trouver le moyen d'acheter 38.000 euros de lingerie en se promenant avec la reine du Qatar à Madison Avenue. Sympa l'image du couple présidentiel sensé être plus proche du peuple, les républicains vont certainement s'en souvenir. Elle risque d'être moche l'Amérique en 2013.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fred Camino 589 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte