Magazine

Marion Cotillard et le 11 septembre : comment les médias écartent le débat

Publié le 06 mars 2008 par Fares

Le titre de ce billet rappelle celui publié en août dernier : Boutin et le 11 septembre : comment les médias étouffent le débat
Lorsque Marion Cotillard remet en cause la version de l'administration Bush à propos des attentats du 11 septembre, ses déclarations provoquent une tempête dans un verre d'eau. Et évidemment, nos vaillants journalistes se saisissent de cette question. Je n'en cite que quelques uns en vrac : France24, Yahoo Actualités, Libération, Programme TV, Télérama, Entrevue, Le Figaro, L'express, Actualités de Stars, LCI, 20 minutes, Le Point, JDD, Metro, Marianne, Le Monde, etc... Des plus futiles aux prétendument sérieux, de ceux qui se contentent de recopier les dépêches AFP à ceux qui prétendent faire de l'information, tout le monde s'y met.
En revanche, lorsque la semaine dernière, le 26 février, une projection du film Zéro (qui pointe les incohérences de la version officielle et les lacunes de la Commission d'enquête sur les attentats du 11 septembre) est organisée au Parlement Européen de Bruxelles, pas une ligne, pas une phrase, pas un mot.
Même chose quelques semaines plus tôt, le 11 janvier dernier, lorsque Mr Yukihisa Fujita (député du Parti Démocrate du Japon) remet en cause la version officielle, photos à l'appui, lors d'une séance parlementaire d'une demi-heure de questions au gouvernement retransmise en direct à la télé japonaise. Dans nos médias, pas une ligne, pas une phrase, pas un mot.
S'il fallait absolument donner quelques noms de personnalités qui remettent en cause la version de l'administration Bush concernant les attentats du 11 septembre, on irait plutôt jeter un coup d'oeil sur un site comme Patriots Questions 9/11 (voir également cet article).
Alors pourquoi Marion Cotillard ? Pourquoi choisir de la mettre en avant ?
Parce que dans sa bouche, ces propos semblent sortis de nulle part. Dans sa bouche, ces propos semblent ne reposer sur rien de sérieux, rien de solide. C'est facilement assimilable à un pétage de plombs digne d'une Britney Spears ou d'une Paris Hilton.
En tant que créature médiatique, Marion Cotillard est facile à discréditer, et nos valeureux médias ne laisseraient pas passer une telle occasion de faire un peu d'intox à moindre frais.
Le débat qui découle de cette histoire est inévitablement : "une actrice célèbre peut-elle avoir des opinions controversées, même totalement saugrenues ?".
les contre : Non, Marion Cotillard est une personne célèbre, elle ne peut pas se permettre de raconter n'importe quoi. Il faut qu'elle fasse plus attention, sinon elle va ruiner sa carrière, et ce sera bien fait pour elle.
les pour : Oui, car sinon ce serait instaurer un délit d'opinion. Alors même si Marion Cotillard raconte n'importe quoi, les attaques contre elle vont trop loin.
Voilà. Ca, c'est ce que j'appelle un débat à la mord-moi-le-noeud. C'est un débat à la con parce qu'il fait passer au second plan le point essentiel : avant d'être une affaire d'opinion, cette histoire de 11 septembre est avant tout une question d'information.
La bonne question n'est pas : "qu'est ce que tu crois ?"
La vraie question est avant tout : "qu'est ce que tu sais ?"
On raisonne à partir de ce que l'on sait. Avant de se lancer dans des raisonnements, commençons par faire le bilan de ce que l'on sait. C'est le sens de la série de billets que j'ai fait sur le 11 septembre (il y en a d'autres à venir) : rappeler un certain nombre d'éléments qu'il me semble indispensable de connaître pour quiconque prétend avoir une opinion sur ce sujet.
Dans cette bulle médiatique Cotillard, cet aspect là du problème passe totalement à la trappe.
D'une certaine manière, les médias nous encouragent à avoir des opinions très tranchées tout en restant parfaitement ignorants.
Il me semble qu'il y a tout de même un aspect positif dans cette histoire.
A mon avis, il faut réagir en postant des commentaires à chaque fois qu'un journal raconte des salades. A chaque fois qu'ils mettent une interview truffée d'omissions, à chaque raccourci trompeur, il faut réagir et leur répondre de façon précise et concise en leur demandant de faire leur travail.
Il est important que les lecteurs puissent avoir un autre son de cloche dans les commentaires, et puissent ainsi trouver des infos et des liens qui leur permettent d'aller plus loin.
Pour la première fois, on a vu ce phénomène là sur le site de Marianne à la suite de l'article publié sur Marion Cotillard.
D'ailleurs les journalistes de Marianne ont réagit en postant un autre article. Je ne vais pas m'amuser à le commenter, ça risquerait de faire redondant avec ce qui précède.
Mais jugez plutôt par vous-même :
Marion Cotillard : Marianne2 cible des adeptes de Thierry Meyssan
Marianne2 a été littéralement pris d'assaut par des adeptes de Thierry Meyssan qui ont déversé leur haine et un flot de calomnies.
Lire la suite

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fares 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte