Magazine Société

Le mariage est une institution ancestrale, pas un accessoire de mode

Par Oratoirenotredamedefatima @nd_fatima

« Mariage » homosexuel  ou défense de la famille traditionnelle? Si le choix pour Renault est fait, pour Nicolas Sarkozy c’est ni l’un ni l’autre. Une nouvelle preuve que la politique des hommes n’est pas en accord avec celle de Dieu.

Le président Sarkozy a accordé ce vendredi un entretien au Figaro Magazine, dans lequel il abandonne l’idée de faire légaliser le « mariage » et l’adoption par les couples homosexuels au début de son second mandat s’il venait à être réélu.

Si certains catholiques y voient un signe (l’annonce étant jusqu’à présent uniquement verbale), il faut rappeler d’abord que Nicolas Sarkozy envisageait le mois dernier encore de faire adopter une forme de « mariage gay bis », comme le révélait Libération, qui ne voyait pas de contradiction entre sa dénonciation depuis cinq ans d’un président « conservateur » et cette évolution vers la gauche de sa part. Et les dénégations de l’UMP qui ont suivi sur ce point n’ont pas été très convaincantes. Existe-t-il donc en France à l’heure actuelle un parti politique qui ne soit pas ouvertement hostile à cette dégradation du mariage?

Notons les propos par lesquels Nicolas Sarkozy justifie son refus du « mariage » homosexuel : «En ces temps troublés où notre société a besoin de repères, je ne crois pas qu’il faille brouiller l’image de cette institution sociale essentielle qu’est le mariage».

De quels « temps troublés » Sarkozy parle-t-il? Fait-il allusion à la crise spirituelle et morale que nous traversons ou tout simplement… aux élections ? Une fois celles-ci passées, que fera-t-il ?

La justification du mariage n’est pas dans la conjoncture, mais au contraire dans le fait que c’est une institution ancestrale. C’est entre autres le mariage qui permet à la société d’affronter les crises économiques et politiques. Le détruire (puisque Nicolas Sarkozy reconnaît implicitement que le « mariage » homosexuel affaiblit le vrai mariage, i.e. celui entre un homme et une femme) ferait retomber aussitôt la société dans des crises plus graves encore.  Le « mariage » homosexuel ne doit donc pas être légalisé, ni en 2012, ni en 2017, ni à aucun moment. Et cela doit être dit clairement.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Oratoirenotredamedefatima 162 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte