Magazine High tech

[15xFF Test] Final Fantasy XIII-2 sur Playstation 3

Publié le 13 février 2012 par Hyuuji

Après dix jours d’absence, le blog fait aujourd’hui  son retour afin d’entamer la seconde partie de 15xFF.Au départ, cette absence n’était pas vraiment préméditée. Mais au bout d’un moment, j’ai vite compris que ça serait presque nécessaire. En fait, on pourrait dire que j’ai été en hibernation vidéo-ludique. Je me suis pour ainsi dire coupé du monde afin de jouer à Final Fantasy XIII-2. Plus de Twitter, plus de Facebook, plus de blog. La seule chose que j’ai gardée c’est ma vie sociale (même si Mag n’a fait que me regarder jouer ces derniers temps). Quoi qu’il en soit, jouer autant en si peu de temps m’aura permis de me faire un avis très clair sur le titre que je vais m’empresser de vous faire partager dans les (nombreuses) lignes qui suivent.

FFXIII2 logo [15xFF Test] Final Fantasy XIII 2 sur Playstation 3

Le cours de l’histoire a changé. Alors que Lightning avait survécu au sauvetage de Cocoon, tout le monde croit qu’elle est dans le pilier de cristal en compagnie de Vanille et Fang. Seul sa sœur Serah est persuadée du contraire et se souvient d’avoir vu Lightning sourire à la fin du terrible combat. Trois ans après, Serah, qui vit à présent sur Pulse dans le village de Neo BoDhum, fait un rêve étrange durant lequel elle voit sa sœur aux prises avec un être sombre nommé Caius. C’est alors qu’une attaque de monstre venu de nulle part survient et qu’un jeune homme nommé Noël vient sauver la demoiselle. Ce dernier prétend venir d’un futur loin afin de ramener Serah vers Lightning qui se trouve dans un lieu appelé le Valhalla. C’est donc l’heure pour cette nouvelle héroïne de partir  à l’aventure à travers l’espace et le temps.

final fantasy xiii 2 playstation 3 ps3 1295356042 002 1024x576 [15xFF Test] Final Fantasy XIII 2 sur Playstation 3

Le scénario, sans être vraiment surprenant et spectaculaire,  est tout de même assez recherché et surtout très cohérent vis à vis de l’univers du titre. Il ne faut pas d’attendre à des rebondissements à tout va mais il se laisse suivre. Le final m’a en revanche assez scotché mais bon, je préfère en rester là histoire de ne pas trop vous gâcher la surprise. Ensuite, contrairement au premier épisode, FFXIII-2 s’attarde beaucoup moins sur les relations entre les personnages principaux. C’est tout à fait logique car, à part Noel, Caius et Yeul, la plupart des protagonistes ont déjà été côtoyés par les joueurs. D’ailleurs, il est très intéressant de voir l’évolution de certains personnages, comme Hope qui en prenant dix ans, s’est également laissé pousser une paire de… Enfin il ne pleurniche plus à tout bout de champs quoi. En ce qui concerne les nouveaux venus, les équipes de Square Enix ont frappées très fort. S’il manquait un héros masculin charismatique et un méchant digne de ce nom à FFXIII, ici on nous sert les deux. D’un côté, nous avons Noel, qui est un personnage très attachant rappelant un peu Sora de Kingdom Hearts qui volera très vite la vedette à Serah. De l’autre, il y a Caius, qui est un Némésis terrifiant et classieux à mi-chemin entre Seymour de FFX et (surtout) Kuja de FFIX. Ces deux protagonistes qui sont fortement liés l’un à l’autre représentent pour moi une des plus grandes force du jeu.

final fantasy xiii 2 playstation 3 ps3 1322492843 201 1024x576 [15xFF Test] Final Fantasy XIII 2 sur Playstation 3

Mais la nouveauté qui a le plus été mise en avant lors des différentes présentations du jeu, c’est bien évidemment le voyage dans le temps. Cette nouvelle fonction s’inscrit bien entendu dans le scénario et il permet également au joueur de modifier certains événements et ainsi créer des futurs (ou des passés) alternatifs. Alors certes, le tout reste assez scripté puisque le jeu suit quand même une trame de base très directive (ce qui, pour moi, n’est pas forcément un défaut), mais ce nouveau système de navigation, appelé Cœur de l’Histoire, permet une grande liberté de jeu et d’action. Via ce nouveau menu, on peut donc accéder à n’importe quelle zone temporelle et/ou spatiale, à n’importe quel moment. La seule restriction est de l’avoir débloquée au préalable. Rien ne vous empêche donc de quitter la zone en cours pour retourner finir des quêtes annexes que vous aviez mises de côté au début du jeu. De plus, contrairement à celle de FFXIII, les quêtes annexes de ce jeu proposent de vraies petites histoires. Le système de voyage dans le temps est donc bien pensé et permet une évolution non négligeable par rapport à l’épisode précédent qui était très critiqué à cause de son extrême linéarité. Les équipes de développement ont même voulu pousser plus loin cette liberté d’action en proposant des choix dans certains dialogues. Malheureusement, ils n’ont pas vraiment d’influence dans l’histoire et ne vous permettront que d’avoir certains objets ou encore de finir certaines quêtes un peu plus rapidement.

final fantasy xiii 2 playstation 3 ps3 1315506046 076 1024x576 [15xFF Test] Final Fantasy XIII 2 sur Playstation 3

L’autre très gros reproche qui était fait à FFXIII, c’était le fait qu’il donnait l’impression au joueur d’être seul au monde. A part avec l’équipe que contrôlait le joueur sont les personnages discutaient entre eux et lors des scènes passives, il n’y avait absolument aucun dialogue avec des personnages non jouable. Pour FFXIII-2, les équipes de développement ont rectifié le tir. Il est maintenant possible de parler avec bon nombre de PNJ de soit même, mais en plus, certains d’entre eux viendront vous interpeller afin de vous raconter leurs vies. Il arrivera même de temps à autre que le personnage de votre équipe que vous ne contrôlez pas, tape de lui-même la discute avec eux. Ça peut paraître anodin comme ça mais ça permet de donner au titre un souffle de vie qui manquait cruellement à son prédécesseur.

final fantasy xiii 2 playstation 3 ps3 1315506046 094 1024x576 [15xFF Test] Final Fantasy XIII 2 sur Playstation 3

En revanche, le système de combat déjà très complet de Final Fantasy XIII n’a pas été grandement modifié. On retrouve donc le système de stratégies, de rôles et de choc. D’ailleurs, je trouve dommage qu’ils n’aient pas enlevé ou modifié la commande ‘Attaque Automatique’ qui rend le joueur un peu trop spectateur des combats à mon goût. Mais même si le système n’a pas fondamentalement changé, l’ajout des familiers est véritablement intéressant. En gros, à l’issue de certains affrontements, le joueur pourra gagner cristaux de monstre. Ces derniers permettront d’invoquer des créatures ayant chacune un rôle spécifique (attaquant, ravageur, etc) durant les combats. Il faudra donc en sélectionner trois d’entre elles en fonctions des diverses stratégies adoptées. De plus, ces fameux monstres pourront évoluer comme les personnages via le Crystarium et le joueur pourra même les fusionner entre eux afin de leur transférer des compétences uniques. Ce petit côté pokemon est vraiment très sympathique puisqu’il donne un côté encore plus tactique aux joutes et permet aux collectionneurs de s’en donner à cœur joie en essayant de capturer les familiers les plus rares possible. Les combats se voient également agrémentés des scènes de QTE appelé ‘Combats Cinématiques’. Alors, je vous vois venir en disant « Bouhhh encore des QTE, ça craint ». Mais sincèrement, ceux de FFXIII-2 sont assez bien fichu. Elles ajoutent un peu de dynamismes et ont le mérite de ne pas laisser le joueur se reposer durant les cinématiques. De plus, ces scènes sont assez peu nombreuses et ne durent en général qu’une petite dizaine de seconde. On est donc bien loin des jeux qui en utilisent à outrance (ne comptez pas sur moi pour balancer…).

final fantasy xiii 2 playstation 3 ps3 1327593142 527 1024x576 [15xFF Test] Final Fantasy XIII 2 sur Playstation 3

Enfin, pour terminer la partie sur le gameplay, je tenais à vous parler d’une nouveauté dont je suis tombé le charme, à savoir casse-têtes. Pour résoudre certains paradoxes et ainsi récupérer quelques précieux fragments, il faudra résoudre certaines énigmes. Alors, je vous le dis tout de suite, il ne faut pas s’arrêter à celle présenté dans la démo qui n’est là que pour montrer le fonctionnement. Plus tard dans le jeu, les casse-têtes deviennent nettement plus ardus. Il en existe trois types. Le premier consiste à récupérer tous les cristaux sans repasser deux fois par la même case, le seconde demande quand à lui de relier des points entre eux dans le temps imparti, et le dernier (mon préféré) se nomme les Aiguilles du Temps. Cette épreuve consiste à faire disparaitre tous les chiffres du cadran d’une horloge. Lorsque vous marcherez sur un des chiffres, les aiguilles de l’horloge se déplacent du nombre de case annoncé par le chiffre (une dans le sens horaire et l’autre dans le sens inverse). Mais si les deux aiguilles tombent sur des cases vides, vous perdez et êtes obligé de recommencer. Bon, veuillez ne pas m’en vouloir car ce n’est pas vraiment simple à expliquer, mais le principe est excellent et surtout, vraiment très prise de tête ! En tout cas, je suis assez fier de dire que j’ai réussi à tous les finir et ce, sans arracher tous mes cheveux.

final fantasy xiii 2 playstation 3 ps3 1319786921 133 1024x576 [15xFF Test] Final Fantasy XIII 2 sur Playstation 3

Au niveau de la réalisation, FFXIII-2 impressionne comme l’avait fait son prédécesseur… du moins, au début. Une fois la magnifique introduction en CGI passée, on constate vite de violente chutes de frame rate lors que l’action est trop présente ainsi qu’une pixellisation un peu gênante par moment. Mais le pire reste sans doutes les mains des personnages qui sont vraiment ridicules, surtout lorsqu’on les voit en gros plan. Mais bon, tout n’est pas moche non plus. Les décors par exemple sont particulièrement réussis et variés. On passe de la flore colorée et abondante de Sunleth aux immeubles immenses et technologiques d’Academia. De plus, grâce aux voyages dans le temps, on peut redécouvrir des zones dans des configurations complètement différentes. Bon, la plupart du temps cela se limite à des changements climatiques ou à l’ajout de certains secteurs, mais ça reste quand-même une très bonne idée. En ce qui concerne la bande originale, Final Fantasy XIII-2 a le mérite de proposer des musiques vraiment très variées. Et c’est autant une qualité qu’un défaut, car autant certain thèmes sont absolument magnifiques (comme le thème de Noël ou celui du combat final), autant d’autres me donnent envie de m’arracher les oreilles (si je vous dis le musique des chocobos sauvages…).

final fantasy xiii 2 playstation 3 ps3 1327593142 522 1024x576 [15xFF Test] Final Fantasy XIII 2 sur Playstation 3

Le dernier point que je vais aborder dans ce long test est la durée de vie. Pour terminer le jeu sans faire trop de quêtes annexes, il faudra compter un peu plus d’une vingtaine d’heures, ce qui n’est pas énorme pour un RPG. Néanmoins, si comme moi, vous faites le jeu en difficulté normale dès le départ, vous risquez d’avoir énormément de mal à venir à bout des boss de fin en allant en ligne droite. Pour ma part, j’ai dû faire pas mal de quêtes afin de monter mon niveau et récupérer de meilleurs familiers avant de pouvoir arriver à les vaincre sans trop galérer. Certains verront peut-être d’un mauvais œil cette différence de difficulté entre la globalité jeu et cet ennemi ultime, mais moi je trouve que c’est plutôt une bonne chose. En effet, on s’est tous plein de l’extrême facilité des boss finaux de certains FF lorsqu’on a fait toutes les quêtes annexes. Ici, même avec un haut niveau, il faudra quand même faire preuve de sang-froid pour terminer l’histoire. Ensuite, si on veut récolter tous les fragments (160 au totale) et ainsi terminer le jeu à 100%, il faudra facilement une bonne cinquantaine d’heures ce qui est finalement assez honorable. Pour ma part, j’en suis à 45 heures et je suis loin d’avoir tout récupéré.

FinalFantasyXIII 2 Multi Div 015 1024x581 [15xFF Test] Final Fantasy XIII 2 sur Playstation 3

Conclusion : 17/20

On nous avait dit que les remarques des joueurs allaient être prises en considération et que les principaux défauts de Final Fantasy XIII allaient être effacés dans cette suite. Et qu’on aime la saga ou non, il faut bien reconnaitre que les résultats sont là. Plus libre, plus intéressant et plus varié que son aîné, Final Fantasy XIII-2 est un excellent RPG japonais. Il n’est certes pas exempt de défauts et on pourrait lui reprocher sa réalisation en demi-teinte ou sa bande originale parfois horripilante. Mais il a eu au moins le mérite de faire remonter en moi des sentiments qui était enfouis très profondément depuis le dixième épisode.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Hyuuji 1209 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte