Magazine Amérique latine

Venezuela : le jeune gouverneur qui veut déboulonner Chavez

Publié le 13 février 2012 par Rene Lanouille

Chavez doit-il vraiment se faire du souci? Chavez doit-il vraiment se faire du souci? Henrique Capriles a remporté hier soir la primaire de l’opposition vénézuélienne, servant à déterminer quel sera le candidat face à Hugo Chavez en Octobre prochain. Il s’agissait de la première primaire organisée par l’opposition depuis qu’Hugo Chavez est arrivé au pouvoir il y a 13 ans. Capriles l’a emporté assez largement, enlevant 62% des votes tandis que son plus proche adversaire, Pablo Perez, n’a rassemblé que 30% des suffrages.

Mais le plus significatif de cette élection fut la capacité de l’opposition vénézuélienne à mobiliser la population puisque presque 3 millions de vénézuéliens se sont rendus dans les urnes, soit un chiffre largement supérieur à ce qu’espéraient les opposants au président vénézuélien. Suite à cette mobilisation, l’un des proches soutiens de Capriles, Leopoldo Lopez a exprimé sa défiance envers Chavez : « qui a dit qu’Hugo Chavez était invincible ? Nous avons un dicton ici : chaque chien à son jour. Chavez ne peut pas être heureux de ce résultat. Il doit maintenant se voir dans les pages d’histoire. »

En attendant, Capriles, qui n’a même pas la quarantaine, compte sur sa jeunesse, son style dynamique et son bilan honorable à la tête de l’état de Miranda pour faire échec à Hugo Chavez qui a massivement dépensé l’argent public afin de venir en aide aux plus pauvres de la population. Pour cela, Capriles devra unir tous les leaders de l’opposition autour de sa personne, un exercice périlleux mais pas impossible car Capriles est plutôt un modéré de centre-droit capable de rallier une partie de la gauche à sa cause.

Les supporters de Chavez ont, bien sûr, réagi à ce résultat des primaires, affirmant que le Venezuela comptait en tout 18 millions de votants et qu’Hugo Chavez restait le favori des sondages en vue de l’élection présidentielle. Le ministre de l’Information, Andres Izarra, a ajouté sur son compte twitter qu’il espérait que « l’opposition reconnaisse la victoire d’Hugo Chavez le 7 Octobre prochain. »
Juan Martin Soler

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte