Magazine Info Locale

L'Europe de l'oligarchie mise en cause

Publié le 13 février 2012 par Jplegrand

Immense colère du peuple grec

"Les Grecs ne sont pas violents, mais, moi, je préfère la révolte à la misère." Voilà comment s'exprime Lefteris. En traversant la place Syntagma tôt lundi matin, ce serveur de 34 ans est consterné par le chaos qu'il découvre. Une quarantaine d'immeubles ont été endommagés par les flammes, des commerces saccagés, des abribus détruits. Il faut y ajouter une cinquantaine de blessés. "Mais les saccageurs ne sont pas tous les Grecs ! précise Lefteris. J'ai moi-même manifesté. Nous étions plusieurs milliers mobilisés hier devant le Parlement. C'est simple, la foule a fait peur aux forces de l'ordre, qui ont immédiatement lancé des gaz lacrymogènes pour nous disperser. Ce matin, mes yeux brûlent encore, mais je ne vais pas me laisser impressionner."

Avec un salaire de 590 euros par mois, Lefteris est exaspéré par les mesures d'austérité qui ont été adoptées par les députés hier à 199 voix sur 300. "C'est du chantage. Sous la pression, on nous impose une nouvelle dictature. Des commissaires étrangers vont contrôler comment se déroulent les baisses des salaires, des retraites et l'imposition de taxes. C'est ça, l'Europe ?" s'interroge-t-il. (extrait d'un article du site www.lepoint.fr de ce jour)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jplegrand 1025 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine