Magazine

La fascination romantique de la Bataille d’Alger

Publié le 14 février 2012 par Plitanos

 La fascination romantique de la Bataille dAlgerUn film classique de 1965 sur la guérilla urbaine, commandé par le gouvernement algérien qui montre la révolution algérienne des deux côtés. La légion étrangère française a quitté le Vietnam dans la défaite et a quelque chose à prouver. Les Algériens sont à la recherche d’indépendance. La torture utilisée par les Français est opposée à l’utilisation de l’Algérie des bombes dans les magasins. Un coup d’oeil à la guerre comme une chose désagréable qui nuit et entache tout le monde qui y participe.
Une fascination romantique pour la Bataille d’Alger
Retour dans les années 1960, quand le film est sorti, il a été observé avec fascination romantique par de jeunes radicaux américains, avides d’absorber les expériences, un million de kilomètres de distance de leurs propres vies, des révolutionnaires du Tiers-Monde. Dans les années 1980 il a été projeté dans une classe de science politique.Le Pentagone l’a montré à ses fonctionnaires, alors même troupes américaines sont profondément embourbés dans la guérilla urbaine.
Le saviez-vous?
Selon les chiffres du gouvernement français, il y avait 236 000 musulmans algériens au service dans l’armée française en 1962 (quatre fois plus que dans le FLN), soit dans les unités régulières (spahis et tirailleurs) ou irréguliers (harkis et moghaznis). Certaines estimations suggèrent que, avec leurs familles, les loyalistes autochtones musulmans peuvent avoir compté jusqu’à 1 million. Ils ne sont pas dans ce film

Cliquer ici pour voir la vidéo.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Plitanos 252 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog