Magazine Société

Bravo pour la résistance grecque

Publié le 13 février 2012 par Chezfab

actualité,société,grèce,anarchisme,lutte,luttes,révolte,révolution,europeNous y sommes. Après des mois de lutte(s), le peuple grec entre en résistance. Armée, déterminée et forte diront certains, déshumanisée, dangereuse et chaotique diront d’autres. Mais toujours est-il qu’une part importante du peuple grec n’en peut plus et que l’explosion est là.

Car le diktat imposé par l’Europe, le FMI et la Banque Centrale Européenne est intenable. Après plus de vingt quatre mois d’austérité (d’appauvrissement en fait) imposés par les mêmes, voilà qu’ils exigent un nouveau plan de rigueur (une saignée) au peuple. Voici les principales mesures (tirées de cet article que je vous invite à lire aussi : http://rebellyon.info/Grece-Nouveau-plan-d-austerite.html )

-22% pour le SMIC, à savoir 480 euro par mois net (586€ brut de 751€ brut actuellement)


Pour les jeunes de 18-25 ans, la réduction s’élève à -32% donnant environ 430€ brut ( 510€ brut de 592€ brut actuellement).


Les réduc­tions vont s’appli­quer, de manière rétroac­tive à partir de jan­vier 2012, dans tous les salai­res, retrai­tes et allo­ca­tions chô­mage (allo­ca­tion de chô­mage : 359€ euro de 461€ actuel­le­ment, tou­cha­ble uni­que­ment lors d’un an).


La retraite minimum chute à 392€ de 503€ euro aujourd’hui.


Abolition des conven­tions col­lec­ti­ves (par bran­che/métier), rem­pla­ce­ment par des conven­tions indi­vi­duel­les au niveau de l’entre­prise.


Suppression de 150.000 postes de fonc­tion­nai­res lors de 2012-2015 (15 000 licenciements immédiats et non remplacement des départs à la retraite).


Les pertes de salai­res – s’étendant aux primes de péni­bi­lité, à ceux pour les enfants, aux retrai­tes, et aux allo­ca­tions chô­mage – peu­vent arri­ver jusqu’à -40% par rap­port aux reve­nus actuels ayant déjà subi de réduc­tions entre 20% et 30%.


Voilà donc une part de ce qui est imposé aujourd’hui aux grecs. Et ce n’est que le premier des trois plans prévus ! Le second étant en septembre et le dernier en décembre ! Jusqu’où comptent-ils aller ?

Face à cela, depuis quelques jours, et en particulier hier, le peuple est en révolte. La rage se lit dans les communiqués, témoignages et images venus de là bas. Une envie de révolution semble couver, réelle.

D’ici, on s’imagine mal ce qu’ils peuvent ressentir, espérer. Mais on se surprend à souhaiter que le mot « dégage » se met à retentir, comme dans les révolutions arabes. Que le gouvernement soit destitué par le peuple, les parlementaires tout autant (199 sur 300 ont voté ce texte, les autres ne l’ayant pas fait par opportunisme politique ou parce qu’il n’allait pas assez loin !).

Les bases d’une révolution sont là. Peut être le premier pas d’un embrasement européen. Ou pas. Mais reste à souhaiter que si la révolution va au bout, ce soit dans un esprit libertaire !

Source d’info : Nouvelles Hors des Murs / Contra Info / Stop Cartel


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Chezfab 4794 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine