Magazine

Célébrons la Saint Valentin

Publié le 14 février 2012 par Mpbernet

Selon l’Eglise, l’amour vécu dans un couple est à l’image de l’amour de Dieu, qui est Lumière et Vérité absolues, et doit être fertile, porter du fruit, rayonner !

SaintValenti
Et selon Jacques de Voragine, voici la légende dorée de Saint Valentin…

"Aux alentours de l’an 280 après Jésus Christ, alors que l’empire romain est encore païen et qu’il ne fait pas bon être chrétien, un prêtre, Valentin, est conduit devant l’empereur Claudius pour s’expliquer sur son refus d’adorer les dieux romains païens. Claudius n’est pas très offensif et semble plutôt curieux. Il demande même à Valentin ce qu’il pense des dieux romains. Celui-ci répond que ce ne sont que des pauvres et misérables hommes et que le Christ est le seul vrai Dieu. Impressionné, Claudius reconnaît en Valentin une grande sagesse, mais l’entourage de l’empereur ne partage pas cet avis et obtient l’emprisonnement du prêtre dans la demeure d’un prince.

En arrivant dans sa future prison, Valentin prie le Christ d’éclairer la maisonnée de Sa lumière, afin que ses habitants Le reconnaissent comme vrai Dieu, et soudainement la fille du prince, qui était aveugle, retrouve la vue. Valentin paie de sa vie la guérison de la jeune fille car, comme toute la famille se convertit au christianisme, l’empereur le fait finalement condamner à mort par décapitation."

 La tradition populaire de fêter les amoureux à la mi-février, qui avait pour origine des racines païennes, (les Lupercales, fête romaine du dieu de la fertilité) a donc rejoint la mémoire du martyre chrétien Valentin.

Saint-Valentin
Sa fête est célébrée dans de nombreux pays, et tout spécialement en Asie : Chine, Corée, Inde, Japon... Petits cadeaux, fleurs et petits mots sont de rigueur pour déclarer sa flamme ou témoigner son amour ou son amitié. Alors que les premières fêtes de l’amour remontent à l’Antiquité, la date du 14 février n’est associée aux amoureux que depuis le Moyen-Age.

J’ajoute que c’est une fête relativement récente. Je n’ai pas souvenance, dans ma jeunesse, de ce type particulier de célébration, récupérée par les marchands de fleurs, cartes de vœux, sous-vêtements coquins et de parfums. Et encore, ne sommes-nous pas au Japon, où les filles offrent des chocolats à leurs amoureux potentiels, priés de les leur rendre au centuple le 14 mars suivant.

Enfin, dans notre monde de brutes, un peu de douceur ne peut pas faire de mal !

Ainsi en témoignent Benjamin et Apolline avec ce merveilleux moment de tendresse saisi dimanche dernier, qui n’a sans doute rien à voir avec la Saint Valentin !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mpbernet 50874 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte